Que la fête commence !

que la fête commence

La fête ? vous avez dit fête ? Y a le virus, c’est l’Apocalypse et tu parles de fête ??

Calmos Amigos ! Mais cependant oui la fête commence. En tant qu’âme.

C’est sur qu’au niveau humain la plupart sont en stress max, enfin moi pas trop encore, après je dis pas, si je vois tout le monde mourir autour de moi, j’aurais peut-être une pointe de stress quand même, je reste humaine, faut pas déconner MAIS j’avoue que j’ai tendance à me situer plutôt au niveau de l’âme ces derniers temps et à ressentir de l’excitation. En me disant : ENFIN. On y vient !! La fête commence mes belles âmes ! 

Nan parce qu’on allait pas rester avec ce système à la con encore 107 ans. Des années qu’on parle de ce nouveau paradigme, les années passent, et rien…Enfin si ça monte un peu par ici par là, les gens en ont marre mais globalement ça se traine.
Il serait peut-être temps de se mettre en marche parce que je vous avouerais que moi je sais plus trop quoi faire. J’ai l’impression d’avoir les bras ballants, ou encore de me tourner les pouces en attendant que ça arrive !
Alors que là, il va en falloir de la joie et moi j’adore en répandre autour de moi. Et puis je sais pas vous, mais j’ai jamais vu autant de trucs drôles trainer sur le net depuis ce Corona !

Pour revenir à la fête, comme certains le savent, j’ai fait quelques traduction d’hypnose quantique régressive pour parler flash solaire et tout le tralala. Y avait des trucs quand même plutôt farfelus, genre le flash solaire donc, l’évènement, la scission du monde, la 3D d’un coté, la 5D de l’autre, à se demander quand même ce que c’était parfois que ces conneries !!!  et tu te rends compte au final qu’on y vient.

Dans ces traductions d’hypnose quantique, lorsque l’on se connectait aux E.T ou au soi supérieur, on se rendait compte que les âmes, enfin nous finalement, ou encore les 3 vagues de volontaires (De Dolores Canon qui a justement mis au point cette pratique d’hypnose quantique régressive), on VOULAIT venir à cette période. Limite on se battait pour descendre à ce moment là ! Après se battre quand on est juste une pure énergie, ça doit pas faire bien mal si on arrive même pas à se rentrer dedans, mais c’est pour dire. 

Quand on est âme pure, on a peur de rien, on est que dans l’amour, alors on se rend pas trop compte de la densité sur terre. On se lance à l’aventure, comme si ça allait être finger in the nose et une fois en bas on se dit « merde dans quoi je me suis fourré le nez », MAIS, si on revient avant notre incarnation quand on était âme, alors on avait envie de venir à cette période, on voulait faire partie de la fête de voir tout exploser et d’assister à la naissance de ce nouveau monde ! La nouvelle terre !

Et je ne sais pas vous, mais comme je disais dans une de mes vidéos, ou on a l’impression d’un Yoyo vibratoire, on migre de la 3D à la 5D, de la 3D à la 5D, bah là c’est un peu ce que ça me fait !!
Si je me situe dans le mental, c’est un peu la flippe, comme dirait notre cher président, on est en guerre ou quoi ? Ca fait peur ce mot et si je me situe au niveau de l’âme, je me dis Waouh, c’est maintenant, ça commence. C’est enfin le moment ou tu te sens à ta place sur terre !

Bon et perso, moi le confinement j’aime bien. Je suis une solitaire et j’aime faire tellement de choses.
Quand je vois un grand soleil dehors je me dis Cécile, sors, vas prendre l’air, ce qui est bien hein. mais une fois dehors, je veux pas rentrer, j’aime le soleil, alors j’avance pas comme je veux. Parfois je veux qu’il fasse moche pour ne pas avoir à sortir. Alors vous imaginez bien que si on m’oblige à rester chez moi, j’ai plus aucune culpabilité à faire 150 milles choses !

LA SUITE

Sinon je ne sais pas comment la suite va se dérouler. Je pense bien entendu que nous n’en sommes qu’au début de l’effondrement de ce monde, qui est bien entendu plus que nécessaire et qu’au fond, nous attendons tous.
Je ne sais pas si ça vous a fait ça vous, « travailleurs de lumière », mais j’ai l’impression d’enfin d’entrer en service. Je le sens au fond de mes tripes que je suis venue pour ça et que toutes ces années m’ont permise de me préparer à ça. Comment, j’en sais rien en fait. ou plutôt si, juste en « étant », c’est là que ça prend tout son sens en fait.

Dans les QHHT, ou même dans les diverses canalisations, ou on nous demandait juste d’être…t’es gentil mais en étant seulement ça me fait pas manger mon coco. Qui me paie mes coquillettes.
On nous dit aussi « ne vous inquiétez pas mes chers enfants, nous sommes à vos cotés, ne vous inquiétez pas du futur, suivez votre coeur blablablabla« . Encore une fois qui paie mes coquillettes bordel ?

Mais si j’en reviens à mon cas, j’ai tout quitté y a plus de 3 ans maintenant.
Bizarrement je suis restée coincée dans mon taf pendant 1 an, sans pouvoir obtenir cette putain de rupture conventionnelle. J’ai souffert franchement ! Mais une copine m’avait dit à l’époque de prendre ça comme un challenge ! Et bizarrement encore, rien qu’en changeant de point de vue sur la situation, j’ai réussi à être patiente, en même disant qu’il y avait surement une raison à cela. Tu m’étonnes Simone, j’ai pu faire quelques économies !Je savais même pas comment j’avais réussi à obtenir un salaire pareil car c’était plus un coup de bluff, quand on a rien à perdre, eh bien on tente, et en fait c’est ce gros salaire qui m’a permis de pouvoir gérer avec l’ASS cette dernière année. Même si ça fond comme neige au soleil, certes mais qui sait. Le jour ou j’aurai vraiment plus rien, alors peut-être que l’économie ne vaudra plus rien non plus et qu’on passera à autre chose.

Bref, j’arrête ici mon article, le reste c’est dans la vidéo, je parle déjà bien assez n’est ce pas.

Dans la vidéo, on parle de tout ce dont je vous parle là, plus mission de vie et la foi !
Des bisous

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :