PORTES OUVERTES EN BOURGOGNE

Hello mes amis !

Je voulais vous raconter ma super expo. Enfin déjà c’était pas la mienne c’était celle de mon père, et je sais pas si on peut appeler ça expo quand il s’agit de bijoux ?

Bonjour, j’expose mes boucles d’oreilles. De vraies oeuvres d’art. eh bien pourquoi pas.

 

Portes Ouvertes Bernard Collin

Portes Ouvertes Bernard Collin 

L’année dernière mon père avait fait une expo, dans son autre maison, perdu au milieu de nul part dans la pampa. Même le GPS se perdait pour y aller, alors forcément ça encourage pas les gens à venir. Là, il est carrément devant une route ou passe des voitures, du coup ça a ramené beaucoup plus de monde.

L’année dernière, j’avais pas mal vendu. Attention, tout est relatif, pas mal vendu, j’ai pas non plus fait 1000 euros dans le week end mais je lui avais demandé si je pouvais exposer mes petits bijoux et mes petits galets. Et ça avait plutôt bien marché je dois dire. Disons que ça avait dépassé mes espérances.

D’ailleurs, petite anédocte, que j’ai envie de noter car on avait tellement ri avec ma belle mère.
L’ année dernière, elle était venue pour les portes ouvertes (normalement elle vit aux Etats-Unis). Elle était arrivée la veille des US donc, avec le décalage horaire, à 9h du matin, le matin de l’expo, elle dormait toujours et mon père, l’avait laissé dormir afin qu’elle se repose un peu.

A 9h il la réveille donc. Elle, en total panique, et oui, les Portes Ouvertes démarraient à 10h, plus qu’une heure avant l’ouverture. Elle s’est donc levée en catastrophe, panique totale. Elle a couru dans tous les sens pour que tu sois prêt. Et à 10h, ils ont attendu le client. 11h, toujours personne. Enfin si moi qui arrivais avec mes bijoux et les galets. Midi, toujours personne…13h, enfin une personne. Youhou !
Un ami venu prendre l’apéro. Ahahah.
Ca valait bien le coup de se stresser comme ça. C’est vrai que dans ce genre de situation, les heures peuvent être longues avant que les gens arrivent. Heureusement, les gens ont commencé à arriver le samedi aprem. En tout cas ça m’avait bien fait rire de l’imaginer s’activer, en panique, pour finalement attendre 3h….la première personne, venue prendre l’apéro. ahah Hihi Hoho.

Bref cette fois, la maison étant moins excentrée aussi, les gens sont arrivés un peu plus tôt.

Moi je suis arrivée, en mode bien plus pro cette fois ci. Avec ma petite table, mon support à boucles, mes cartes, mon papier, mes boules printanières en guise de déco. Bref la pro…Enfin…mi-pro. Quart-pro. Je commence hein mais c’était mignon. J’ai tellement buché à faire des boucles d’oreilles en veux tu en voilà, que tout ne tenait pas sur le support, et qu’on ne voyait pas vraiment la beauté de mes oeuvres non plus (eh oui laissez moi me jeter des fleurs !)

Portes Ouvertes

 

 

Moi je vous le dis, la vente c’est pas trop mon truc.
Bah non, j’aime créer.

Mettez moi dans une cave pendant 8 ans, sans manger, mais avec de quoi dessiner, assembler, colorier, jouer (genre de la guitare) bref avec de quoi je puisse ressortir quelque chose, et je suis la plus heureuse. Oui, vous pouvez me séquestrez si vous me mettez avec tout ce que j’aime. Mettez moi des livres aussi, pour mes pauses.Bon si toi petit fou, tu es en train d’envisager cette éventualité, arrête ça tout de suite, NON je n’ai pas envie d’être séquestrée, bien sur que c’est une connerie. J’ai besoin de prendre l’air quand même, de marcher, en musique, histoire de créer ma vie parallèle dans ma tête pendant que je me promène.

Anyway, je passerai ma vie à faire ça. D’ailleurs je suis à Chalon cette semaine, chez ma mère, et je n’ai fait que ça de la semaine.
En revanche, la vente. Aller parler aux gens pour vendre ce que je fais, j’ai un peu plus de mal.

Bonjour c’est moi qui l’ai fait, c’est moi qui le vends, si tu le veux donne moi de l’argent ! Bien sur c’est vite résumé mais ça me met pas à l’aise.

Mon père était pareil. Lui c’était l’artiste (artisan, il aime pas le mot artiste), ma belle mère la commerciale. Du coup bon duo. Maintenant qu’il est seul en France, il est bien obligé de les faire ses ventes.

A l’expo il y avait une autre dame qui faisait des bijoux. De manière professionnelle, avec son mari ils font les marchés et vivent de ça. Super rencontre, on a beaucoup discuté, elle m’a donné beaucoup de conseils pour cette activité, et je pense qu’on sera amené à se revoir. Elle aussi n’était pas à l’aise dans la vente au début mais elle a appris au fur et à mesure, et notamment à aller vers les gens. J’imagine que ça viendra pour moi également, tout ça ce sont des peurs à dépasser, encore et encore.

Comme quoi c’est important de sortir de sa zone de confort, sinon quoi ? tu restes toujours à la même place, sans jamais évoluer. Purée, triste, c’est pourtant ce que cette société nous pousse à faire quand t’y penses.

Tout ça pour dire qu’il va bien falloir que j’apprenne à me vendre et à vendre ! Mon copain m’aide beaucoup dans ce domaine, lui c’est un commercial, il aime la vente et il est bon à ça. Du coup il me donne pas mal de conseils à ce niveau là et me corrige également quand je dis des choses qui ne vont pas dans mon sens.

En tout cas à l’expo, il y a eu des moments ou je me suis un peu refermée à faire du dessin mandala dans mon coin, parfois c’est long, c’est chiant, et puis j’ose pas ! Et d’autres ou j’ai quand même réussi à aller aborder les gens qui semblaient intéressés, à discuter avec eux, leur parler du bienfait des pierres et de l’énergétique.

Je n’ai pas fait autant de ventes que l’année dernière. J’ai mis la création de galets un peu de coté cette année et j’ai eu tort car les gens semblaient plus intéressés par mes dessins et les galets que les boucles d’oreilles. Bon et je pense aussi que le public n’était peut-être pas le bon pour mes bijoux fantaisies. Les galets auraient plus de succès. Note pour plus tard !

J’ai revu une dame qui travaille dans le vin, super sympa et amie de mon père, qui m’a proposée de venir exposer des galets l’année prochaine pour ses portes ouvertes. Mais oui, avec plaisir. Puis j’ai rencontré la dame de l’Access bar.
Que ce soit l dame des bijoux, ou encore mon copain, ils m’avaient parlé de l’importance des contacts. Oui les contactes, bon pour ça faut s’ouvrir un peu. Mais au delà des ventes, les contacts c’est super important, et je suis ressortie avec pas mal de conseils, pas mal de leçons (à écouter les gens, à voir ce qui leur plait, ce qui leur plait moins etc), pas mal de contacts et d’éventuels partenariat ou expos à venir.

J’ai donc tout gagné même si j’ai fait la moitié de gain que l’an passé.

Je vous tiendrai au courant de la suite de la création de mon paradis ! Ca fait 3 ans bientôt que je me cherche; La direction est de plus en plus clair, ça fait du bien, ça motive. Maintenant il n’y a plus qu’a. 2020 sera mon année. Yes !

Allez bijoux, heu non, bisous.

En revanche, si vous souhaitez retrouver mes merveilleux bijoux, faites avec de magnifiques pierres naturelles, c’est par ici : BOUTIQUE

portes ouvertes bernard collin

portes ouvertes bernard collin create your paradise

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :