Ombre et Coriandre

Hello mes amis !

Comment est-ce que vous allez bien ?

Bien ?

Eh bien c’est parfait.

En ce moment, de nouveau, un peu hors des réseaux.
J’arrive pas du tout à tenir une régularité sur le postage de trucs divers et variés. C’est quand je le sens en fait.
Et je vais rester là dessus, ça fait quelques temps que je l’ai décidé maintenant. Avant ça me contrariait ! Aujourd’hui je m’en fous un peu. (ceci dit je respecte tout de même certaines choses, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit ça va commencer à m’énerver menu).

Nan parce qu’à coté de ça j’ai vraiment un rythme avec des choses que je fais régulièrement mais elles font désormais partie de mon quotidien, ancrées dans mon quotidien et ça change tout. Petite salutation au soleil, tous les matins depuis un mois. Oui-Oui. Running 3 fois par semaine..mais cette semaine ce sera 2, je vais remplacer le 3ème Run par une grosse séance gainage focus Dos. Le Cyplog du Dimanche. Bref voilà des choses qui se sont inscrites au fur et à mesure.

Cette semaine c’était focus Cuisine à fond,  et vous savez quoi, j’ai décidé de faire les recette Cécile Miam. Parce que je m’aperçois que j’ai vraiment un talent presque innée pour la cuisine en fait.

….

Bon je déconne, c’est pas le cas, je fais encore cramer mes échalotes. En tout cas je me suis découverte une passion incroyable pour les échalotes. Qu’est ce que c’est bon. J’en mangerais presque en dessert ! Une petite mousse au chocolat échalotes, à tester quand même. Petit met que je pourrai proposer à « Un diner presque parfait » car désormais je suis fan de l’émission. Oui-Oui. J’enregistre même chaque émission sur mon magnétoscope.

Bon et le truc génial à faire la cuisine, c’est que je peux m’éclater à mettre un demi pot de coriandre à quasiment chacun de mes plats. C’est merveilleux. J’aime tellement la coriandre, je pourrais mourir pour elle.

Y a un resto à Paris…Dans le 13ème…rhaaa ou est ce que c’est exactement ? Quand j’étudiais à Epitech, mon ex sa femme et le petit prince..et moi allions là bas le soir. C’était un petit boui boui, nappe en plastoc troué, le truc qui paie pas de mine et ils faisaient un plat. Mes amis, j’en tremble de bonheur salivaire rien que d’en parler. LE MIKODOÏ. Le MI-KO-DOÏ !!!!!
Je me souviens encore du nom comme si c’était hier.

Ce plat c’était un truc de fou follet !!! Des nouilles…du porc je crois, à l’époque je mangeais encore de la viande. Quoique en vrai j’y retourne je remange la viande hein, soyons honnête. Et une sauce/jus….INCROYABLE !!! INCROYABLE.
Et tu pouvais ajouter du vinaigre mais pas le vinaigre que je connais, un vinaigre d’un bonheur éternel et surtout…. c’était plein de CORIANDRE !!!!!! Et je me demandais ce que c’était que cette épice qui me rendait dingue.
Et au fur et à mesure des années, j’ai vieilli, comme tout le monde hein,  et vers 30 ans j’ai compris que c’était la coriandre que j’aimais tant.
Oui, niveau cuisine, il me faut un peu de temps. Je ne peux pas être précoce sur tout non plus.
Il faut que j’ai 40 ans pour me mettre à cuisiner…Je fais tout avec un peu de retard. Vers 60 ans j’aurai probablement envie d’un enfant. Mais là ce sera peut-être trop tard.

Anyways, ce resto, je crois que c’était peut-être vers Port Royal ? Ouais pas loin du 13ème, dans une petite rue cachée. Et on commandait ce plat avec un jus de coco, le vrai, pas le en canette métal rouillée..Avec les GROSSES tranches de coco.…Quel délice, j’étais folle de JOIE quand on allait là bas.

Ensuite j’ai grandi vieilli, je suis partie dans d’autres contrées, à la guerre tout ça…Et quelques années plus tard, j’y suis revenue.
V’la t’y pas la queue qu’il y avait dehors steuplé ! et les nappes n’étaient plus en plastique mais en tissu, genre comme dans un vrai resto….DEG. C’était NOTRE boui boui !!! Notre boui boui étudiant  après les longues sessions de codage quoi !!! Et même que c’était devenu propre à l’intérieur,  avec des tableaux au mur, tout avait changé.
Tant mieux pour eux bien sur…mais n’empêche que le plat avait un peu perdu en qualité. Ou alors mes papilles avaient changé.

Alors c’est bien beau les belles nappes blanches et les tableaux, mais si y a moins de coriandre dans le plat, est ce que cela en vaut vraiment la peine ? Peine est la question.

J‘aime beaucoup la nourriture asiatique. Ces derniers temps là j’ai fait légumes à gogo, tofu, nouille, paf paf, lait de coco, curry, soja, CORIIIAAAAAANDRE, c’est très bon mais encore pas assez.
Quand j’étais revenue d’Inde, j’avais acheté un livre de recette indienne, tout plein de recettes végétariennes. Il est temps de le reprendre. Il est tout neuf le machin. Eh bien voilà. C’est ton heure de gloire petit. Comme quoi tout arrive.
Parfois on achète des livres, on les laisse dans un coin et puis vient le moment de les reprendre. Alors le livre sourit, heureux d’avoir été enfin remarqué et de se rendre utile.

Je n’ai jamais voulu te faire du mal petit livre, jamais je n’ai voulu t’ignorer, sache le au tout fond de tes pages.

Sinon ces derniers temps déconnexion COMPLETE de ce qui se passe. J’ai appris qu’il y avait un virus !! C’est quoi cette connerie ? C’est dangereux ? C’est transmissible ? Purée la frousse !
J’ai entendu qu’un mec était sorti du coma après 11 mois, c’est ça ? Je vous dis je ne suis vraiment plus l’actualité en ce moment, et du coup bah ce mec, le choc total. Pourquoi les gens sont ils masqués ???

Si en plus il tombe sur les gens qui ont les masques moitié transparent qui font flipper ? Y a de quoi retomber dans les vapes ! Vous les avez vu ces masques a moitié transparent. Pourquoi ces gens font ça ? Désolée si toi aussi tu en as un, mais franchement je préfère pas voir la bouche du tout qu’une bouche décorrélée du reste du visage. Ca fait très peur.

T’imagines le traumatisme ? Ca se trouve le mec c’était un fêtard teufeur de la life avec pour vocation DJ set on the Dancefloor. Il fait quoi ? Eh ouais, choc post traumatique.
Perso je repars dans l’astral. Direct.
Déjà qu’en ayant vécu le truc petit à petit t’as déjà envie de partir dans l’astral….je dis ça mais en vrai je déconne. J’ai encore plein de livres à lire et ça me ferait trop trop chier de partir dans les avoir terminés….On me dit à l’oreillette que je pourrais avoir directement la connaissance infuse rien qu’en pensant à un sujet….d’accord…..mais quel interêt dans ce cas ? Quel plaisir de découvrir, se questionner, s’émerveiller, conscientiser, expérimenter. N’est-ce pas la plus pure merveille qui soit ? (avec la coriandre bien sur)

Donc justement, déconnexion totale ces derniers temps. Depuis le déclic que nous sommes dans un film, je leur ai fait comprendre là haut qu’on ne se jouait plus de moi. Stop. J’ai repris le powa et j’ai dit fucK. Pardon pour le vocabulary (je dis ça là maintenant, mais bien sur j’y reviendrai donc ne me jetez pas la pierre Pierre le jour ou ce sera de nouveau le cas, on fonctionne par phase.)

Mais pour le moment, je n’assiste plus au spectacle, c’est mal joué, les acteurs sont niais, un peu plus de subtilité s’il vous plait. Là c’est grossier, c’est n’importe quoi, ça n’a ni queue ni tête, on y croit même pas.

Bref overdose totale de leur « peur » à deux balles qui fait même pas peur.

Enfin je dis ça, y en a encore beaucoup qui flippent.
Quand je cours au parc, quand je passe à coté, y en a qui remontent rapidement leur masque. Une potentielle covidé qui arrive.
Alors moi je réponds même si on m’a rien demandé : « Eh non Madame, je cours, je mange bien, j’ai une bonne hygiène de vie je respire et en plus j’ai une bonne vibration. ALORS VOUS FERIEZ MIEUX DE VOUS COLLER A MOI ESPECE DE CONNE !!! »

Pardon je me suis égarée….parfois ça m’énerve mais c’est pas tout le temps, et généralement je suis très gentille. Car je suis quelqu’un de très gentil, je suis Balance et j’aime la paix alors quand je passe à coté d’eux, eh bien je souris.
(En vrai je souris la plupart du temps parce qu’ils promènent leur chien…et que je n’ai aucune envie de faire de la peine au chien en montrant que je suis pas fan du maître alors je fais en sorte que le chien sente que son maître est accepté afin qu’il ne ressente pas de douleur intérieur. La voilà la vérité)

En parlant de ça, j’ai commencé le livre « Apprivoiser son Ombre »..De Jean Monbourquette…tu parles d’un nom…Avant de commencer par accepter son ombre j’imagine qu’il a du commencer par apprendre à accepter son nom. En même temps il était direct mis à l’épreuve. Comme quoi tout nous guide sur le chemin quand même. Bref

Je crois avoir apprivoiser beaucoup d’ombres chez moi et vous savez, c’est quand j’ai commencé à l’accepter, et à la regarder avec amour que j’ai vraiment commencé à m’aimer. Je m’aime à 82% ce qui est quand même beaucoup. D’ou tiens-je ce chiffre ? Je le tiens et c’est bien le principal.

Les choses chez moi ou j’ai un peu honte, des choses que j’aime pas ou des réactions….Je sais que toi qui me lis, oui spécifiquement TOI….toi aussi tu ressens ça.
Eh bien quand ça ça m’arrivait, ou quand ça m’arrive toujours même à l’époque ou je faisais ce travail sur moi, je me dissociais, j’allais me mettre dans un coin de la pièce, et je me regardais comme…j’allais dire une mère qui regarde son enfant, mais je suis pas sure que toutes les mères aiment absolument tout de leur enfant, donc plutôt comme un être de lumière, allezzzzz, sans jugement, avec juste des paillettes dans les yeux mais en fait c’est moi qui me regarde avec amour et bienveillance en disant « bah alors c’est quoi cette réaction choupette, bah alors, qu’est ce qui se passe, qu’est ce qui fait que tu réagis de la sorte »…avec petit rictus attendri sur moi, comme si je regardais le petit enfant que je suis. Tu vois le truc ?

Et, parce que c’est là que ça devient intéressant, à force de faire ça, j’ai l’impression de m’être rassemblée. Eh oui accepter ses parts d’ombre ça en revient à s’accepter et s’aimer. Et après ce petit paragraphe je me rends compte qu’en fait je m’aime même à 83%.

Breffff, le sujet m’intéressait j’ai donc acheté ce livre pour voir un peu ses méthodes et dans le but aussi d’accompagner à terme.
Je me rends compte qu’avant j’étais pas encore solide, stable, ancrée tout ça pour pouvoir accompagner d’une manière ou d’une autre.

Bien entendu j’ai encore du chemin et des peurs à dépasser sinon ce serait pas drôle mais je pense avoir passer pas mal de caps qui me permettent aujourd’hui d’avoir une certaine ouverture de conscience qui me permet de pouvoir accompagner.
Et pour en revenir à l’astro ce qui m’intéresse beaucoup c’est la partie karmique ou encore blessure, ombre, guérison car pour moi c’est une des choses les plus importantes pour atteindre la paix intérieure (et ce qui est donc pour moi le plus important, la paix intérieure).

Breffff on s’en fouuuuut là tout de suite, c’est l’heure du dessert donc c’est quand même plus important !!

« Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire » Carl G. Jung

Bon perso, moi j’adooooooooore. Je suis née pour ça, fouiller les ombres ^^

Pluton POWA !

Sinon rien à voir mais faut dire à Mauboussin de changer  sa pub, une catastrophe ! Une catastrophe ! Vous l’avez vue ? Ah nan moi j’aime pas du tout, on dirait une pub des années 30 ! C’est pas du tout dans l’air du temps.

Allez Gigot.

Bonne soirée ami !

 

PS : Note pour moi : Ce site a l’air sympa : cuisine-addict.com

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :