Journal Confinement Jour 1

Hello Blogounet, j’ai décidé d’écrire chaque jour, même si c’est 4 lignes pour dire j’ai rien à dire je me fais chier,  un petit article sur le confinement, ce qui risque d’être chiant parce que vu que je ne sors plus eh bien il ne se passe pas grand chose !

Quoique je vais quand même faire pas mal de choses, comme lire, ce qui me permettra de partager ce que j’apprends également.

NOUVELLE PRATIQUE

Et puis j’ai décidé d’entamer une nouvelle pratique ! On instaure une nouvelle habitude à partir de 21 jours. Moi pour plus de sécurité, je fais un mois, comme ça je suis sure.
Là on a 15 jours mais j’ai ouïe dire que c’était plutôt un mois voire 45 jours. Enfin, y a un risque que ça se prolonge en tout cas.
Du coup je me dis on a le temps pour voir les bienfaits de la médiation, et là pour le coup pas d’excuse. (Enfin après, je n’ai pas de gosse et je suis seule dans mon appart, c’est forcément plus simple qu’une famille nombreuse dans une chambre de bonne, on est d’accord).

J’avais déjà fait de la méditation pendant 2 mois et demi non stop, eh ouais quand même, avec petit bambou, et franchement j’avais vu les effets. Puis ensuite j’ai eu la flemme. J’ai toujours la flemme de ne rien faire, j’aime être active, trop d’ailleurs.

J’ai donc commencé ce soir une petite méditation, de….je vais retrouver je vais partager. Je vous dis, je partage touuut. (je vous mets ça en fin d’article !)

La méditation était plutôt sympa, j’ai bien aimé la musique, la voix est ok aussi, celle d’un mec, en revanche, je pense que c’est fait exprès, il allonge les syllabes par moment ça fait bizarre. Ca me donne envie de l’imiter du coup ça me sort un peu de ma méditation. Puis à la fin il fait des affirmations positives. Super ça. Sauf que les dernières affirmations positives font 3 pages, comment tu retiens ça ? T’es quand même censée les répéter les affirmations positives. Je conseille cette méditation plutôt avant de se coucher parce que les affirmations nous préparent pour la nuit.

En faisant cette méditation, j’ai visualisé une méditation que j’aime bien. Enfin, je crois en avoir fait une qui ressemblait et je l’ai faite à ma sauce. Il y a les racines qui me connectent au sol, il y a la lumière qui vient du cosmos, ça se rejoint dans le coeur, ça forme une grosse boule verte qui guérit tout qui augmente l’énergie et ensuite l’envoie partout à travers la terre. Méditation d’une puissance maximum. J’enregistrai peut-être tout ça en audio un de ces 4 ça peut être sympa.

CE MATIN, UN LAPIN

Bref du coup today, ce matin je suis partie faire mon dernier stock de courses, enfin stock, j’ai toujours pas trouvé de pâtes, jamais racheté de PQ (toujours pas compris ce truc d’ailleurs ?) j’avais Un paquet de yaourt, 3 de cafés ceci dit (oui je suis très café mais j’arrête bientôt chaque chose en son temps), j’avais du vin aussi, bah ouais je bois aussi du vin, 4L par jour minimum…puis pas plus je crois. Bref, on était tous à faire la queue comme je ne sais quoi, comme des cons hein, alors que cet après midi, je suis allée faire une marche (j’avais ma dérogation pour activité sportive et ma ptite carte pour prouver que je dois marcher chaque jour, nan je préfère préciser avant qu’on me dénonce aux flics) et je voyais une personne par ci une autre par là, avec des courses, alors que plus personne dehors.
Bah ouais on a le droit de sortir faire des courses et là c’est réapprovisoinné. Qu’est ce qu’on se fait chier, à se presser, dévaliser, faire la queue alors que 3h plus tard c’est à la cool et rempli dans les rayons ahah. Bref on le saura.
Mais quand c’est l’inconnu, on flippe alors on prend nos précautions. Après ceux qui ont dévalisé les magasins, s’il vous plait, s’il vous plait, vous pensez aux petits vieux qui n’ont pas que à foutre de faire des allers retours et qui se retrouvent avec des stands vides. Exemple ce matin quand je cherchais du riz et des pâtes, que je cherche depuis 3 jours quand même.

 

confinement-covid19

Bref, donc voilà petit tournée des magasins, la queue en dehors, des rayons vides. Puis petit réunion chez l’épicier du coin pour dire au revoir aux uns et aux autres; Bon confinement et à la bonne heure.

Personnellement, le confinement ne me fait pas plus peur que ça, ça me connaît pardi.
Quand je suis arrivée sur Nice, je ne connaissais absolument personne, je passais des semaines sans voir et parler à personne. Après oui je pouvais sortir me poser sur la plage et je voyais du monde autour, là c’est peut-être différent niveau ambiance mais disons je sais m’occuper. C’est sur que c’est plus difficile quand on se fait chier et qu’on ne sait pas quoi faire.
Mais y a tellement de choses à faire, j’ai jamais assez de temps pour lire tout ce que je veux lire, faire tout ce que je veux faire, apprendre tout ce que je veux apprendre, pratiquer tout ce que je veux pratiquer, il suffirait pas assez d’une vie, alors je me dis que là c’est une aubaine. Aucun rendez vous qui pourrait te stopper dans une activité.
Nous en sommes au jour 1, peut-être que dans 3 jours j’ai envie de me tirer une balle hein. J’en doute, on en reparlera au dixième.

TERRE MERE

En plus bizarrement je ressens de la joie ! Pour notre belle planète terre.
J’ai toujours vu (enfin c’est pas du tout vrai ce que je dis alors je rectifie) j’ai vu la terre de manière différente après une traduction d’hypnose quantique régressive.
D’ailleurs une autre est en cours. Si vous voulez la visionner, vous pouvez souscrire à l’espace abonné du blog CYP 2, ou ce sera sur la boutique !
Bref dans une des hypnoses quantiques, la cliente avait une vision de la terre, de ses chakras, et surtout de sa souffrance.
Elle pleurait carrément (pas la terre, la cliente mais bon la terre aussi au final), là tu te dis : waaa comment la terre doit souffrir n’empêche. Ch’tite mère.

En gros il fallait voir la terre comme un gros corps, parce que c’est ça, elle a des corps subtils et des chakras, des nadis, comme nous, et nous, nous sommes ses cellules !
En cultivant des pensées pourries et en étant en dépression, nous sommes des cellules défaillantes, qui nourrissent des égrégores, qui eux pourrissent d’autres cellules ! Attention je ne juge pas j’ai détiens une médaille d’or en dépression et en pensées négatives. Enfin très peu depuis des années, mais j’ai passé les 3/4 de ma vie à pourrir la terre et à nourrir tout ce que je veux pas voir dans ce monde.

Nous sommes donc le cancer de la terre et nous sommes responsables de ça car nous sommes responsables de ce que nous émettons. Alors je trouve ça quand même rigolo qu’il y ait un virus mondial, ça veut bien dire ce que ça veut dire, on a rendu la terre malade. Nous voilà confiné et la terre retrouve doucement sa santé. Je reviens sur le virus, certains penseront peut-être que c’est manigancé par les forces de l’ombre, là tout de suite c’est pas le sujet, et à vrai dire j’en sais rien, dans tous les cas tout ce qui existe dans le subtil, se matérialise à un moment. Comment d’ou pourquoi comment combien, whaterver. C’est là.

LES RATS

Je vous en parlerai une prochaine fois, mais saviez vous que le peuple animal jouait un grand rôle , enfin c’est pas ça que je voulais dire, pas comme ça en tout cas. Je voulais parler des rats. Vite fait car j’ai pas vraiment grave max les infos carrées comme il faut, mais les rats seraient le peuple animal qui prend les maux des humains, sauf que depuis quelques années ils n’y arrivent plus, et pouf y a un virus. Si on le voit subtilement ça fait sens encore une fois. Et tous ces gens qui n’aiment pas les rats, qui crachent dessus, ça me fait de la peine quand on voit qu’ils nous soulagent de tous nos maux, je vous en parlerai plus longuement de ce sujet.
La dernière fois j’ai eu de la peine, j’ai vu un gros rat, mignon, dodu. Une belle petit bouille mais il arrivait plus à avancer, il galerait, il voulait se cacher mais il était visible à la vue de tous dans la rue, oh la la bien sur je l’ai pas touché, mais j’avais qu’une seule envie, le prendre, le cacher, qu’il meurt en paix…voire même le soigner mais bon heu…j’aurais pas été le prendre dans mes mains et l’emmener chez le véto mais au moins l’épargner des regards ou d’un écrasement de voiture. J’ai eu de la peine, genre beaucoup.

Bref je vais pas en écrire trop sinon j’aurai plus rien à dire pour les prochains jours. Je vais regarder un peu Pékin Express. j’aime bien, c’est un des jeux télévisés que j’aurais bien aimé faire.
Ensuite je me ferai une petite camomille telle une mémé, d’ailleurs on appelle pas ça un pisse-mémé, et je continuerai mes lectures d’Anne Givaudan, j’adore ses bouquins, j’apprends des tas de choses, je crois que je vais lire tous ses livres pendant le confinement. Enfin ptet pas vu qu’elle en a écrit une 20ène !
Une mine d’informations en tout cas. D’ailleurs elle a écrit un livre sur le Gouvernement Mondial, elle balance tout…je crois que suite à ça sa maison d’édition l’a viré mais elle a quand même voulu en parler. le livre doit être un max anxiogène, je sais pas si c’est trop le moment mais j’en ai découvert tellement sur le sujet y a quelques années qu’à mon avis je suis parée. Je suis malgré tout curieuse.

Demain, ou après demain,  je vous partage ce fameux chapitre dont je vous parle sur les formes pensées, vous ne penserez plus jamais pareil après ça !

Belle soirée et big up, la terre a besoin de belles pensées lumineuses ! N’hésitez non plus à échange et à mettre un petit com 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :