CONFIANCE EN SOI – ENFIN !

La confiance en soi, quelle histoire ! C’est peut-être même l’histoire de ma vie !

Si tu me connais, tu sais d’ou je viens. De 3m sous terre niveau confiance en moi.
Dès que je sortais une main pour remonter de sous la terre, y avait quelqu’un pour me re-écraser la main afin que je retombe au fond du trou.

Laisse moi sortir de ce trou bordel. Alors parfois j’arrivais un peu à me hisser, mais noooooon. Non non non, y avait quelqu’un pour me remettre dans le trou.

Je ne blâme personne, j’ai passé ce cap de la blamation hein. Parce que maintenant que je suis quand même pas mal réparée, j’ai bien vu qu’il y avait plus personne pour m’écraser la main et me faire redescendre dans le trou.
De toutes façons, ma main n’est plus au sol, difficile donc de l’écraser, et si tu t’avises à le faire, je te prends la main et c’est moi qui te balance dans le trou. Non mais oh. Maintenant je la protège Cécile, il est hors de question qu’on lui fasse du mal !

Quand j’y repense n’empêche. Ce que j’autorisais, tout ça pour me faire aimer, accepter.
Vas tailler mon crayon. oui d’accord, ensuite tu m’aimeras dit ?

T’as envie d’aimer/accepter quelqu’un qui se fait traiter comme une petite merde, bah non, c’est pas attirant, t’as pas envie, ou alors si t’as un petit fond pas très cool, tu peux éventuellement profiter de lui et en faire un larbin gratis.

Et puis comment tu te sens quand tu te fais traiter ainsi hein ? Eh bien c’est toi même qui te ratatine.

Tout ça pour dire quoi, que l’image que tu as de toi, la façon dont tu te traites, eh bien l’extérieur ne sera que le reflet de la vision que tu auras de toi même.

Mince, je sais pas si j’ai bien tourné ma phrase là.

A une époque…je me trouvais moche, grosse, nulle à iech. Forcément après cet harcèlement à entendre ça en boucle, par absolument toute une école. A te le répéter en boucle toi aussi la nuit, puis re la journée par tout le monde, re la nuit, et ce pendant des mois. Tu te programmes bien entendu à être grosse moche et nulle.

Tu crées une forme pensée de MALADE ! Et tu sais quoi, en ce moment je fais beaucoup de recherches sur ça…
Parce que j’en ai aperçu UNE (dont je parle dans l’accès privé du blog), truc de foufou ! Je te parle bientôt de tous ces sujets. Stay Tuned !

Et plus, plus tu te programmes à être ça, grosse, moche et nulle, plus tu en fais l’expérience.  Parce que tout ce qui entre en vibration avec ce que tu génères, tu l’attires. L’horreur quand tu génères de la merde.

Et toi tu te dis que la vie est injuste et que tu es née pour être une victime.  C’est dur dur quand tu apprends qu’en fait, c’est toi qui attire tout ça. Mais bon, passons. Vieux motard que jamais.

Quand ça va trop loin, tu as carrément envie de te tirer une balle mais tu peux pas car tu as la responsabilité d’un chien (bah oui il aurait été bien trop triste que je parte, qui aurait jouer à la balle ?…Bon bien sur, je n’ai pas pensé qu’à mon chien…) mais bref, c’est soit t’as envie de te tirer une balle, soit faut que ça change.
Après une tentative de suicide au Doliprane/bière sans alcool, qui n’a pas fonctionné, j’ai décidé de changer.

Objectif : Reprendre confiance en Moi BORDEL.

Alors pour ça j’ai fait plein d’exercices, j’en ai parlé, j’en reparlerai, mais pas là ! Non pas encore, mais prochainement. Comme je fais un Article, une vidéo,  mes vidéos étant quand même assez longue, j’ai décidé de diviser l’article en deux. Les signes qui montrent que j’ai gagné en confiance. Et ensuite je ferai une vidéo sur tout ce qui m’a permis de prendre confiance en moi.
Signes qui prouvent que j’ai avance :

  • Maintenant, je fais de moi une priorité.
  • Le regard des autres est moins important.
  • J’ai plus peur des gens et de l’extérieur !
  • J’arrive à demander de l’aide, sans avoir peur de paraître faible ou de déranger;
  • Je me pose enfin moins de questions, je doute moins.
  • J’ai envie de faire des choses qui me paraissaient impossible il y a encore quelques temps.
  • J’ose parler de mes prestations parce que je reconnais désormais ma valeur.

Et surtout, quelque chose que j’ai oublié de dire bon sang de bon soir, et qui me paraît important : J’OSE ETRE MOI….à 80% ceci dit….Oui..parce qu’en vrai je suis une vraie folle. Complètement folle. J’adore, je me marre, l’entourage aussi d’ailleurs.
D’ailleurs c’est un de mes challenges de vie ça je crois; Montrer totalement ma folie que ça puisse motiver des gens à faire de même.

C’est un peu ça qu’on est censé faire non ? Dépasser nos peurs et inspirer les autres à faire de même. Et tu sais ce qui est drôle quand on y pense….?
J’ai été humiliée comme jamais, et je ressens que ma « mission », qui est celle de tout le monde d’ailleurs, est de réussir à être totalement moi, c’est à dire totalement folle dingue sans avoir peur du regard des autres et de toute la moquerie dont j’ai fait face.
On dit souvent que notre plus grande peur nous donne la direction, en ce qui me concerne, je suis assez bluffée de voir à quel point c’est le cas.
Ces derniers temps je comprends tellement de choses, c’est fou, c’est génial . Youplalalala !

 

Bon, voici la vidéo, je te retrouve vite pour la suite !

 

2 Comments

  1. Letellier dit :

    Super c’est sympa vos partages, je suis rassurée de me rendre compte que d autre sont passé par les mêmes étapes et ressentis…j’ai souvent cru en lisant lise Bourdeau « ton corps te dit aimes-toi » j étais agoraphobe…merci pour votre authenticité Namasté Béatrice

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :