Articles

PREMIERE SEMAINE A NICE

A y est, je fête ma première semaine dans le Sud.

J’ai prévu un petit gâteau d’anniversaire pour l’occasion. Je crois que l’appartement est content de m’avoir trouvée, je lui ai donné un peu de vie, un peu de beauté, un peu de chaleûûûr ! Et puis du sent-bon, de l’encens, ce qui commence à me faire mal à la tête d’ailleurs.

Les étagères sont toujours un peu tombantes mais les 2/3 bibelots tiennent dessus! Ils s’agrippent mais ça va. Les tringles de rideaux penchent dangereusement aussi sur mes guitares mais je les vois résister. Tenez bon mes cocottes ! On va régler tout ça.

J’attends l’électricien, demain ! Ensuite y aura plombier et storiste. Me régler tous ces petits problèmes. Et ce soir mon cousin est passé et m’a retiré le rideau de la cuisine. Hallelujah, Hallelujah (là faut vraiment entendre ce Hallelujah avec la sonorité d’une église). non parce que c’est merveilleux, une cuisine sans rideau ! Déjà qu’elle est pas tip top, si en plus on lui met des rideaux, la pauvre ! Et pour ma cuisine, ma mère a eu une idée merveilleuse.

Je pense qu’elle a peur que je me nourrisse plus….c’est tellement la mission pour me faire des pâtes ou réchauffer des raviolis que je traîne bien 1h avant de me lancer à faire à manger.

Oui, c’est vraiment la mission. Vous avez l’évier, puis, à coté là ou on pose la vaisselle mouillée, puis les 2 plaques, puis à coté la machine à laver qui elle, doit rester ouverte. Au dessus les plaques, il y a une plaque en bois pour poser cafetière et bouilloire…;Sur le coin ou on met la vaisselle mouillée, il y a une autre planche, avec ma brita, mon torchon que je ne sais pas ou accrocher, et un carton vide d’emballage à mettre dans les poubelles jaunes..(Si ! je les descends au fur et a mesure mais en fait à chaque fois que tu rachètes un truc, t’as de nouveau un emballage à jeter…d’ailleurs ça je comprends pas, pourquoi y a autant d’emballages qui servent à rien pfff)..bref, je stock ou je peux.

Alors quand vous voulez faire chauffer vos raviolis…Eh bien faut tout débarrasser sachant qu’il y a rien autour pour poser, du coup je regarde tout ça pendant quelques secondes, je réfléchis à comment faire et je repousse à plus tard. Plus tard j’y reviens, je regarde, je réfléchis et je repars. Et je mange à 23h quand mon estomac crie famine.

Mon premier studio était comme ça, une mini cuisine mais j’avais mis un bar derrière car la cuisine donnait sur le salon, du coup je pouvais poser des choses, sauf que là, comme la cuisine est dans l’entrée eh bien y a pas de place, donc pas de table, d’appui, rien, wallou. Je devrais m’entrainer à tenir une planche sur la tête histoire d’y poser des choses pendant que je cuisine. Pratique n’empêche, t’as juste à lever le bras pour poser ce qu’il faut. Tu mets un système de miroir plus haut vers les placards, de manière oblique, pour voir ce qu’il y a sur la planche et pouf tu gères.

Pour en revenir à l’idée merveilleuse de ma mère, une planche qui se rabat !!! Mais oui, c’est LA solution. Il y a un mini pan de mur derrière moi, juste derrière la porte d’entrée (faut pas qu’il y ait qqn qui sonne à la porte à ce moment là c’est sur, sinon il attend « Je fais une Daube, j’en ai pour deux petits heures et je t’ouvre ! »)…mais sinon l’idée est géniale ! Et là…ce sera la cuisine grand luxe.

Y a jamais de problèmes que des solutions.

Voilà, l’appart je m’y fais. J’ai l’impression de me retrouver à mes 24 ans..en même temps j’ai pas beaucoup évolué depuis non plus hein. J’ai jamais eu de grand appart. Toujours des Studio/F1…

Ah nan, j’ai habité 6 mois dans un 2pièces. Mais je m’y suis pas faite. Trop grand pour moi, fallait se lever pour aller chercher quelque chose, alors que quand c’est petit, juste en se contorsionnant un peu y a moyen de récupérer des choses sans se lever. En t’étendant au maxximum et en attrapant un objet avec le bout des pieds par exemple, je suis super forte à ça.
L’appart que j’ai le plus aimé c’était mon 2ème. 20m2. J’avais un balcon plein Sud sur le parc. Aucun vis à vis. Bon l’été malheureusement il faisait tellement chaud qu’il fallait rester dans le noir…Mais en plein automne, voire début d’hiver, les rares fois ou y avait le soleil, y avait moyen de se mettre sur le balcon en manches courtes.

Et j’avais une baignoire, Une BAIGNOIRE !!!! Je veux une baignoire dans mon prochain studio ! « bah tu auras peut-être plus grand quand même un jour »…non maintenant je me suis habituée au studio. Je gère les petits espaces comme personne, j’ai pas développé cette compétence pour rien non plus.

Ohhh mais on s’en fout de tous tes studios là…

Oui, donc, je me fais vraiment bien à ma nouvelle vie. Maintenant mon problème c’est que j’arrive pas à rester chez moi, je suis toujours en balade. En même temps je découvre et je fais le plein de nature, de soleil, de fresh air, je sais qu’après je n’aurais plus autant le besoin et l’envie de sortir. Enfin j’espèèèèèèère parce que sinon je suis pas prête d’avancer sur mes projets !

Mais là j’ai envie de découvrir, de me balader, de m’asseoir prendre un café face à la mer. Ou alors me poser entre le port et la plage, trop bien y a des bancs sur des Kilomètres. Regardez ça ! On peut même s’allonger !!

Je vais apporter un mini bureau portatif et m’installer là !! Après quand y a du soleil c’est un peu chiant pour bien voir l’écran mais sinon le cadre est très agréable.

 

Le matin, je vais courir sur la prom’ comme ils disent ici. Je vois les gens qui profitent du soleil sur les petites chaises bleues, le saxophoniste, le bulleur de bulles. Un mec qui envoie plein de grosses bulles de savon, que t’éclatent parfois sur le nez quand t’arrives pas à passer à travers, ce qui fait que tu sens la lessive mais tu t’en fiches parce que la vie est belle !

Ca  y est j’ai déjà ma petite habitude. Je cours 3km…je me pose face à la mer, et je fais ma séance méditation ! Avec petit bambou…et je cale ma respiration sur le flot des vagues, ce qui fait que je lutte pour ne pas m’endormir.

D’ailleurs j’ai vu passer un mec près de moi et en fait y avait personne…Mais comme à ce moment là j’avais appelé quelqu’un (AMI, dont je parle plus loin), je crois que c’était lui…comme j’étais dans le doute, j’ai dit « Donne moi un signe », et là une vague est arrivée d’un coup, plus grosse que les autres, ce qui fait que j’ai du faire un bond en arrière sur les galets….La te-hon.

Bref, à part ça, zen max. J’entends la mer et les mouettes !

D’ailleurs les mouettes quel raffut ! Oh la la, vous vous croyez ou là ? Parfois ça papote ça papote. On s’entend plus penser. Elles se mettent en groupe juste à coté. Me suis dit bon bah vu que je suis toute seule, je vais aller les voir, m’intégrer quoi avec des Niçois. J’arrive elles se barrent ! ça m’a venèèère !!!

 

Quand je suis devant la mer, j’arrive plus à repartir, c’est un peu le problème. La dernière fois j’ai lu un peu sur mon iPhone la suite d' »AMI, l’enfant des étoiles« , le fameux, dont il faudra absolument que je vous parle d’ailleurs ! Puis au bout d’un moment, je fais demi tour et je repars.

Je sais pas si c’est bien de faire une si longue pause entre mes phases de running mais you know what ? ON S’EN FOUT !

J’ai commencé le Yoga aussi ! Eh eh ! Pour redresser mon dos mes épaules. Ca se trouve je vais même devenir droite dans cette ville. Un prof qui vient de Paris, des Abbesses, qui s’est installé y a 3 ans sur Nice ! Cool, wesh gros bien ou bien ? « heu mais pourquoi me parlez vous ainsi m’enfiiiiin ? » (il ne m’a pas dit ça et moi non plus hein, j’imagine!)
Je suis sure que ça va me faire du bien ! Pour ceux qui yogent, celui que je pratique pour le moment est le Iyengar !

Voilà, je commence à me faire à ma nouvelle petite vie. Et pour tout vous dire, j’ai eu deux phases ou en promenant je me sentais tellement emplie de joie que j’en avais presque les larmounettes. Oui oui…Et je me disais, là je vibre haut, je le sens. Du coup je me suis demandée s’il était possible de voler ou s’il fallait vibrer bien plus haut pour commencer à décoller du sol.

Eh bien oui ! Plus nous sommes heureux, plus nous vibrons haut, plus nous sommes légers et plus il est possible de voler. Mais je vais quand même attendre un peu avant de me jeter de mon balcon pour aller à la mer avec les mouettes.

N’empêche ce serait cool. Le matin elles viennent sur ton balcon « eh tu viens à la plage, on va pécho du poiscaille » (avec le langage mouette hein)..Et hop je décolle avec elles…et là sur le trajet je m’écrase au sol… je vais attendre un peu.

Ah mais je vous ai pas dit, j’ai eu le droit à la tempête ! Trop bien ahah.

C’était Dimanche, tempête max, y a même eu une dame qui est morte emportée je sais pas trop ou par je ne sais pas trop quoi, de l’eau j’imagine ! Donc quand même…. Paix à son âme mais bon maintenant je ne prends plus la mort de façon tragique hein…C’est toujours triste pour ceux qui restent mais ceux qui meurent, ou plutôt se désincarnent, ils doivent être bien contents de remonter faire une petite pause. Parce que la Terre, c’est quand même pas simple…

Oh d’ailleurs vous avez vu Cash Investigation sur l’eau ? (Rien à voir avec l’incarnation donc mais avec l’eau..)Pff on se fout vraiment de notre gueule, nous payons trop cher, révolution !!! Par l’amour bien sûr. Pour tous les gens habitant Nîmes (et pour tout le monde mais surtout Nîmes), je vous conseille de regarder, vous payez beaucoup trop cher, trop de fuites dans les tuyaux !

Oui donc la veille de la tempête, encombrée par les chaises en fer forgés à coussin mousse, je les sors sur le balcon. Je les protège à fond bien sur. Je mets du plastique je scotch partout, j’ai plus de plastique, je mets donc du carton car j’ai encore plein de cartons de déménagement, et hop je mets ça dehors, c’est trop petit chez moi.

MAMAMIA

En pleine nuit j’ai pas trop compris ce qui se passait, j’entendais des trucs claquer, des clongs clongs dans tous les sens, me suis dit bon encore un problème quelque part, je verrai ça demain…

Et effectivement au petit matin je me rends compte du truc. On est sur un navire en pleine tempête là, donnez moi mon oeil de pirate et mon chapeau !
C’était pas le petit crachin grisouillou, nan nan la vraie pluie. Celle qui fait qu’en 3 secondes tu es trempé complet. Il aurait fait plus chaud j’aurais ptet sorti le gel douche et le shampoo. Y avait plus de débit que dans ma douche.

Mais du coup le balcon…..Carnage total.

La nappe en plastique de la table, envolée,  recouverte par des flaques d’eau donc heureusement ça la plaquait au sol, le carton de l’agence qu’ils avaient oublié d’enlever qui tapait partout sur les barreaux (c’était donc ça les clong clong) les cartons de déménagement trempées et les chaises, Oh mon diiiiieu, les chaiiiiiises !!!! Avec leur assise mousse !

J’ouvre la fenêtre pour les rentrer….vent, pluie dans la tronche, ça inonde l’appart (j’en rajoute toujours un peu pour le coté théâtrale hein)…y a une petite marche entre l’appart et le balcon, j’essaie sans trop me mettre dehors de soulever les chaises qui pèsent 3 tonnes pour les faire passer chez moi…mais j’y arrive pas, beaucoup trop lourd à bout de bras, je me fais tremper, je referme la fenêtre pour prendre une pause; bah oui, trop d’effort en quelques secondes + le vent + la pluie….moi j’en peux plus, je panique pendant que je vois les chaises se noyer, alors comme j’ai toujours de très bonnes idées , je mets la pancarte du truc immobilier, en plastique, SUR les chaises en me disant ça va les protéger, c’est mieux que le carton….Ca a l’air de tenir par miracle. Parce qu’en fait le vent était tellement fort qu’il plaquait la carte contre les chaises. Bien sur premier coup de vent contraire, paf le truc s’envole. Ah là là là…ou est ma liane que j’aille le chercher ?

J’arrive quand même à rentrer les chaises, de l’eau partout, partout partout. Bon ok c’était peut-être que 3 petites flaques mais comme l’appart est pas grand on a tout de suite cette sensation de marée.
J’enlève les cartons qui étaient censés servir de protection et la le coussin du dessus, trempé, et plein de tâches jaunes. ….Si j’avais su qu’il y avait des tempêtes pareilles, j’aurais attendu un peu avant de les mettre dehors. Bah ouais mais elles m’encombrent, c’est dejà pas grand alors si en plus mon appart fait débarras je dors debout entre deux meubles moi.

J’ai passé une heure à sécher les coussins mousse au sèche cheveux…Ca va j’ai pu récupérer la chaise du haut. Je vous rassure si jamais vous vous faisiez du soucis.

En tout cas la tempête, bravo, vraiment bien, vous faîtes pas semblant ici, j’AIME. Une impression de déluge, d’être dans un film de pirates, j’ai adoré. (sauf le moment ou il a fallu que je rentre les chaises bien sur).

#lovelatempete

Et puis ça sent le pin mouillé, j’adooooore. On a cette atmosphère de vacances malgré le mauvais temps. Je me suis assise sur une chaise bleue de la prom’, une fois que la pluie était finie, c’est à dire 10h plus tard, et j’ai regardé la mer agitée et boueuse. Tranquille Emile le petit Dimanche. Même pas de petit coup de blues du au mauvais temps.

Je voulais filmer pendant les pluies et j’ai fait un peu ma flemmarde…j’espère qu’il y aura d’autres pluies comme ça bientôt que je puisse faire des petites séquences un peu catastrophes…Avec une musique un peu glauqui. Si si ça peut faire bien ça. Et ensuite mettre des plans super lumineux et gais, pour un contraste du tonnerre !

Et le lendemain grand soleil…Je me fais réveillée par lui-même, en personne, ça m’a fait rire, je l’ai tellement réclamé qu’il arrive à me déranger, il me cogne dans l’oeil. « LEVE TOI » qu’il me dit.

 

Agressif un peu quand même non ? Ca m’éberleute, je vois plus rien pendant quelques minutes quand j’ouvre les yeux direct la dessus. Du coup j’ai mis les lunettes de soleil à coté du lit. Avant d’ouvrir les yeux je les mettrai ce sera plus prudent.

pendant 4 jours mauvais temps, eh bien vous savez quoi ? Suis contente. Déjà ce sera grass’ mat’ et puis je vais pouvoir avancer un peu sur tout ce que j’ai envie de faire.

Il parait que les gens du Sud parlent que de la météo et qu’ils agacent les gens plus dans le Nord avec leur soleil…C’est pas faux parce que moi ça m’énervait un peu… »Oui bah c’est bon, on sait qu’il fait beau chez toi !!!!!!! »….

C’est pourquoi j’ai décidé de ne parler que du mauvais temps et des tempêtes ! Mais de mettre de belles photos quand même car Nice sous le soleil, c’est joli !
J’avais regardé y a quelques temps les précipitations entre Paris et Nice, et à ma grande surprise Nice avait un taux plus élevé. heu…Whaaaaaat ?…depuis Dimanche dernier, j’ai compris pourquoi.

Quand je suis allée voir pour faire du Yoga, je demande au mec qui s’occupe de l’école : « y a du monde dans les cours ? « Ca dépend du temps »..ahaha, ah bon vraiment ? Eh ouais, 4 gouttes de pluie et y a plus personne. Effectivement aujourd’hui on était 5…En même temps il pleuvait max, j’ai eu le malheur de prendre un petit sac à dos dépassant de mon parapluie, bilan, trempé !
Eh bien voilà, les jours de pluie, il y aura MOI !!! La pluie ne m’arrêtera pas dans cette ville, je viens de Paris ! Enfin à Paris la pluie m’arrêtait complètement, ce qui fait que j’étais constamment en arrêt. « Non je sors pas désolée, il pleut »…. »semaine prochaine ? ah non à priori il va pleuvoir »..faire des courses ? hmm vu le nuage noir on va attendre, j’irai quand il fera beau !….C’est ainsi que j’ai mangé des convers’ périmées de 2014.

Bon allez j’arrête de parler de ça, soleil ou tempête, je suis contente, et bastaa..

Je voulais parler d’AMI, l’enfant des étoiles et de Conversations ac Dieu, Tome 4 mais je le ferai en vidéo. NOUS DEVONS NOUS UNIR LES AMIS, il est temps que l’on change le monde Nan parce que là va falloir qu’on se bouge sévère.

C’est important de transmettre nos good vibes à ceux qui nous entourent et qui ont des vibes plus basses. Je me rends compte d’ailleurs autour de moi que de plus en plus sombrent ou au contraire s’éveillent. C’est dingue ce que le monde change. Même au fin fond du trou du cul du monde, on parle d’énergie, on y voit des fleurs de vie ! Gooooo vers une nouvelle terre !
Ou peut-être qu’en fait je ferai un article. Je me sens plus à l’aise par écrit pour dire tout ce qui passe par la tête et laisser aussi libre court à mon imagination.

Et donc autre point, dans le livre AMI et même celui de conversations avec dieu tome 4, (c’est dingue ce que ces livres se rejoignent), ils parlent d’éveil de l’espèce avant tout mais aussi d’âmes jumelles. Ohhhhhhhhh. Alors on y croit on y croit pas. Moi j’ai fait une rencontre hors du commun il y a quelques années de ça…qui a provoqué chez moi un tremblement de terre. C’est d’ailleurs après cette rencontre que j’ai décidé de Create mon Paradise.

Bref j’ai rencontré ma flamme jumelle.

C’est suite à cet évènement que j’ai pris une autre direction, que j’ai commencé ma nouvelle vie.

J’ai voulu en parler à quelques reprises sur CYP, mais j’ai jamais osé.

Et puis ces derniers temps j’ai vraiment envie de le raconter, et ces deux livres là, me donnent encore plus envie de le faire. Ce sera en plusieurs parties, plusieurs chapitres donc, avec toutes les phases..enfin non pas toutes…pas les retrouvailles, ni la fusion, pas pour le moment en tout cas, elle se fera peut-être dans une autre vie.

Mais voilà parler aussi de tout ce que m’a apporté et appris etc… et comment j’ai géré le truc par la suite. Car je sais que quand je me suis retrouvée dans cette phase, j’étais en recherche de réponse, every day every night je cherchais des infos à ce qui m’arrivait, j’ai passé ptet 6 mois à faire ça jusqu’à ce que ça se calme, et j’ai trouvé des infos heureusement, c’est ce qui m’a permis de digérer un peu mieux le truc, mais je crois que j’aurais été contente de trouver plus de témoignages. Une histoire de A à Z, alors je vais écrire ptet même un petit roman, un eBook, je sais pas. Ou une vidéo dans les grandes lignes, et un petit eBook sous forme de roman avec plus de détails.

Bon allez, faut que j’aille me faire à manger. Oh la la la. Va falloir encore faire preuve d’ingéniosité. Et ensuite je continue sur AMI. C’est suite au live de Lulu que je les ai lus. Comme je sais que pas mal de personnes de Lulumineuse me suivent aussi, j’appuie son message : lisez ces bouquins, ils sont supers ! Enfin seulement si votre enfant intérieur est encore vivant. Si vous êtes un adulte cartésien qui vous moquez de tout ce qui est subtil, passez votre chemin effectivement, mais vous pouvez toujours le lire à vos enfants !  Je crois que je vais même lire le 3ème bouquin en espagnol, même si je comprends pas tout en Espagnol, je vais tenter car trop envie d’avoir la suite et puis au passage je me perfectionnerai dans cette langue comme ça.

Voici les liens des deux premiers :

AMI, l’enfant des étoiles

AMI revient

N’hésitez pas à partager si vous les avez lus. A commenter, à dire des bêtises, whatever !

Bezooo, bezoooo

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Donec massa lectus mi, sit luctus mattis risus efficitur. suscipit venenatis