roman

Et des livres

Oh j’aime pas finir un livre !!!! Et puis en même temps j’aime bien parce que je retourne à la réalité et je peux continuer à faire des trucs !..enfin quand je recommence pas un livre dans la foulée ! Mais bon, c’est l’été !
Quand je commence, je veux connaître la fin, direct ! Bah ouais mais pour ça faut tout lire alors tu tournes les pages, en les lisant bien sur, jusqu’à la fin et pendant ce temps les heures passent !! Les journées avec.
Bon là j’ai acheté le dernier bouquin de Grimaldi avant hier : Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie ! Le méga gros, je n’ai pas pu attendre la version poche, heureusement je le traîne pas dans le métro, je suis en stand by chez ma mère, à la cool Raoul. Transat direct et lecture max ! Lecture qui n’en finit pas du coup.
Quand il fait moche, je travaille, quand il fait beau, je profite ! Moi qui veux vivre dans le Sud, c’est mal barré pour ma vie ‘professionnelle’. « Ah nan y a du soleil je bosse pas today !! »

Aloors, donc après avoir acheté, j’ai donc lu le dernier bouquin de Virginie Grimaldi. Je vous mets le résumé, tant qu’à faire :

« Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au jour où elle décide de reprendre sa vie en main. 
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. 
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis. 
Avec une extrême sensibilité et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d’amour et nous fait passer du rire aux larmes. Une histoire universelle. »
Ce roman est encore différent. Un peu moins drôle que le deuxième mais prenant et je comprends pourquoi il est un peu moins drôle (à mon goût) car on comprend à la fin qu’elle se livre un peu finalement donc ça doit être plus difficile d’y mettre de la légèreté.
Bien sur je ne vous raconte pas l’histoire sinon ça ne servirait à rien et je me rends compte que je n’ai pas spécialement grand chose à dire sur ce livre…bizarre hein ?
On suit l’histoire, pas trop de rebondissement, on attend de voir ce qu’il va se passer à la fin. Une belle moralité, leçon de vie, de toutes façons c’est dit en titre hein et même dans le résumé finalement.
C’est moi qui choisis mes lectures en conséquence d’ailleurs ? y a toujours des messages spirituels dans tout ce que je lis, même quand je prends des romans juste pour me détendre. Je lis beaucoup de bouquins ‘nourissants’, spirituels avec de bonnes vibrations mais parfois j’ai juste envie de faire une pause.
Comme là, je suis toujours en train de lire « La vie des maîtres » mais j’ai fait une pause, je fais des pauses, je le lirai en pointillé je pense, ou un jour je le finirai d’un coup, ça dépend en fait, c’est selon la vibe du moment. Mais je m’aperçois que même lorsque je choisis mes romans, on a toujours ces messages spirituels derrière ou alors c’est encore la vibration de la terre qui fait son chemin et on retrouve de plus en plus tous ces messages un peu partout. Roman, internet, entourage lala. Et c’est tant mieux j’ai envie de dire !
Genre quoi comme messages ? bah genre que chaque difficulté nous fait avancer, d’apprécier les petits bonheurs du quotidien et tout le tralala !
Donc pour en revenir au roman, à lire oui ! Bon bouquin mais j’avoue regretter l’humour que j’ai trouvé dans le deuxième. Je me suis dit le 3ème il va dépoter, je vais tellement rire que je vais m’étrangler mais non.. J’ai souri bien sûr, y en a des bonnes mais c’est différent. Et comme je dis plus haut, les vibes ne sont pas toujours les mêmes n’est ce pas. Je le vois bien à mon niveau, parfois j’ai envie d’être une déglingo, parfois j’ai envie d’être calme, parfois j’ai envie d’être triste, parfois j’ai envie d’être rock !! Les romans finalement, ce doit être la même.
—–
Bon entre temps j’ai mis en stand by l’article que vous êtes en train de lire, comme souvent. C’était y a deux jours et j’en ai profité pour lire un autre bouquin que j’ai acheté en même temps que celui de Grimaldi ! « Et je danse aussi »  de Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVAT. On peut écrire des livres à deux ? ah ouais ?? comment on fait ? je fais le premier chapitre et tu fais le deuxième, je reprends au 3ème…Chelou non ? Bon bah il s’agit d’un échange…Alors est ce qu’il s’agit d’un vrai échange ? C’est peut-être écrit à la fin du livre, je vais jeter un coup d’oeil quand même….Je reviens !
Nan ils disent rien.
Un truc que je trouve super émouvant dans les livres de Grimaldi, ce sont ses remerciements à la fin, sa petite touche personnelle. Elle remercie les gens qui l’encouragent dans ses projets mais toujours avec des mots pour chacun, je trouve ça top et émouvant….Eh bien là dans ce bouquin, c’est ce qu’il manque.
Pourquoi ce livre ? inspiré de quoi ? C’est quiiii les gens ? Elle vient d’ou cette histoire, y a un lien avec une histoire vraie ou je sais pas ?? Le lecteur a envie de savoir ! il aime bien, enfin je suppose…en tout cas moi jaime bien ! Et si un jour j’écris mon roman alors je m’en souviendrai. D’ailleurs je ferai 5 pages de roman et 200 de remerciements; Livre émouvant max !
Donc pour parler de ce livre, j’ai kiffé max, et super facile à lire (eh ouais perso j’aime pas les trucs trop compliqués, j’ai pas un vocabulaire de malade, vous avez pu le constater en lisant mes articles et en regardant mes vidéos, alors si je dois chercher dans les dico des mots compliqués toutes les 3 pages, merci mais non merci !).
bref, j’ai beaucoup aimé. En gros c’est un échange entre un écrivain et une de ses lectrices, enfin c’est ce que l’on croit au début mais je ne vous en dis pas plus  bien sur. un amitié se créé. Quand j’ai acheté le bouquin, me suis dit ouais bof mais en regardant les avis sur internet (ce que je fais avant chaque achat de bouquin) j’ai vu que c’était super bien noté et qu’en plus, ceux qui avaient aimé Grimaldi avaient également aimé celui ci, alors forcément, gage de confiance pour moi !^^ et j’ai été plongée dedans, je l’ai commencé hier soir je crois et il est déjà fini.Je vous mets le résumé également, et en plus il donne envie je trouve 🙂La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins.

Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre.

Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets.

Ce livre va vous donner envie de chanter, d’écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d’écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse.

Ce livre va vous donner envie d’aimer. Et de danser, aussi !

Je proteste contre les bons livres, ils nous privent de liberté ! nan mais c’est vrai on a pas envie de les lâcher et la journée passe sans qu’on s’en rende compte c’est dingue ça. Une vraie drogue. J’ai l’impression que ces derniers jours je n’ai fait que lire lire lire, et pas grand chose d’autre à coté, je m’en veux un peu…mais il ne faut pas, nous sommes au mois d’Août et donc ça veut dire vacances non ? hihi.
Allez, j’arrête là mon petit article ! vive la lecture…je n’ai pas d’autres romans en vue, mais si de nouveau je tombe sur un bon livre je vous en ferai part bien entendu !!
Pour commander ces livres, c’est par ici :

A bientôt !!!!

« Le bonheur commence maintenant » de Thomas Raphael

Un petit post sur un livre que je viens de finir ! Le bonheur commence maintenant de Thomas Raphaël
C’est un petit roman réunissant 3 personnages principaux que l’on suit au fil du temps et qui sont plus ou moins liés dans leur histoire.
Les 3 personnages vivent tous dans le même appartement.Il y a Julien, un homosexuel amoureux de son professeur, Mélanie, une jeune journaliste qui s’infiltre dans une entreprise de production de téléfilm, puis Sophie, la tante de Julien, ancienne professeur d’école, qui malgré elle fait un stop par Paris et se retrouve propulsée dans d’autres sphères, dans la conception d’un film, et plus particulièrement le sien.

Cette histoire est très sympa à lire, facile, et elle met du baume au cœur. On se dit à la fin, qu’effectivement on peut devenir n’importe qui, ce qu’on veut, tant que l’on y croit ! Sensible comme je suis ces temps ci, j’ai même versé mes quelques larmes à la fin, alors que ce n’est pas triste du tout mais juste beau. De petites choses belles de la vie, comme un baisé volé, ou l’accomplissement de soi alors que l’on avait pas confiance en soi au démarrage etc. Et le lien entre les gens et tous ces beaux sentiments entre eux…ah la la, c’est beau et ça m’émeut !

Bon attention, c’est juste un petit roman léger et beau mais si Laurent Ruquier aime, c’est que c’est forcément génial non ? Mais pour faire le trajet métro-boulot eh bien c’est l’idéal. J’adore m’évader comme ça avec des bouquins. Ca vous déconnecte de tout ce qu’il y a autour.

Voici le petit résumé du livre pour vous faire une idée :

Le manuscrit de Sophie a été refusé partout. Un jour, miracle, on lui propose d’en faire un film. Mais Lucas Gardel, le réalisateur, pose une condition : Sophie doit devenir sa directrice artistique. A-t-elle l’expérience nécessaire ? Pas de problème, répond Sophie, qui n’a jamais mis les pieds sur un plateau de cinéma. La voilà à Paris avec Julien, son neveu, et Mélanie, leur colocataire. Eux, dans la vie, personne ne les a jamais aidés. Ensemble, ils décident qu’ils ont le droit de forcer le destin. Une directrice artistique qui n’a jamais touché une caméra. Une apprentie journaliste infiltrée. Et un étudiant amoureux de son professeur. Oui, il existe des raccourcis vers le bonheur. Mais la route risque d’être un peu plus cabossée. Et cette ombre qui plane sur eux ? Quand le vent se lève, bonne ou mauvaise fée, Joyce Verneuil n’est jamais loin…

Prochain livre, je change complètement de style : L’histoire Secrète du monde de Jonathan Black
Ca ça m’a l’air très interessant.
Comme vous avez pu le contaster sur ce blog, ces derniers temps je m’intéresse pas mal à la spiritualité,ainsi qu’à l’histoire du monde mais pas la façon dont celle dont on nous la raconte :! Et pouf je tombe sur ce livre ou ils refont l’histoire avec la dimension qu’on ne prend jamais en compte et qui existe belle et bien : l’ésotérisme. AH !!!

Je n’en suis qu’au début mais à priori, cela nous permet de comprendre pas mal de choses sur l’histoire, l’auteur a fait 20 de recherches pour en arriver là et cite beaucoup de nom célèbres, des mouvements, des épisodes de l’histoire etc..Et il nous raconte également l’enseignement qu’il y a au niveau de l’ésotérisme dans ces sociétés secrètes ! (infos qu’il a pu obtenir par une personne qui a justement suivi ces formations). Ça m’a l’air bien excitant tout ça. Je vous ferai un petit résumé une fois fini.

J’ai tellement de livres à lire ah la la, pareil j’aimerais lire les biographies des gens puissants de ce monde, il paraît que ce sont de supers sources d’information. Combien de fois j’ai entendu qu’il fallait lire ces biographies pour voir à chaque fois comment ces gens utilisaient les lois de l’univers pour arriver au sommet de leur carrière. Je trouve toutes ces choses fascinantes !!!

En attendant voici le résumé du livre :

Pour la première fois, un livre aborde les grands moments de l’histoire du monde du point de vue des sociétés secrètes et offre ainsi un incroyable voyage à travers notre histoire spirituelle et mythologique. Pour Jonathan Black, cette histoire, réservée aux initiés, révèle les lois mystérieuses qui sous-tendent la vie, une histoire qui sera préservée et développée pendant des siècles dans ces sociétés, disséminées un peu partout dans le monde, aussi bien en Occident qu’en Orient. Les grands événements de l’histoire, de la genèse à nos jours, et certaines expériences humaines inexpliquées du point de vue conventionnel reçoivent ici une nouvelle interprétation, tout à fait convaincante. Dans la veine du Pendule de Foucault et du Matin des magiciens, on croise dans ce livre des personnages historiques célèbres qui conspirent avec des êtres désincarnés et autres bêtes fabuleuses, vénèrent le diable, accomplissent des miracles et édictent des prophéties, tout en essayant de contrôler le cours de l’histoire. L’auteur démontre également que de grands esprits comme Léonard de Vinci, Isaac Newton ou George Washington ont été capables d’accéder à autre état de conscience, une forme d’intelligence surnaturelle, qui leur a conféré des connaissances sur le monde dissimulées à notre conscience quotidienne. Au moment de tourner la dernière page de ce livre, le lecteur s’apercevra que l’arche de Noé, le Sphinx ou encore La Joconde ne sont que quelques-unes des traces laissées par ces sociétés sur nos monuments et nos églises, dans l’art, la littérature, la musique et les films, le folklore et même les contes préférés de nos enfants. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l’auteur

Editeur chez Random House UK, Jonathan Balck est diplômé de théologie et de cosmologie. C’est une rencontre avec un initié d’une société secrète qui lui a permis d’entamer des recherches pour écrire ce document.
Vous mourrez d’envie d’avoir ce bouquin entre vos mains, alors pour l’acheter c’est ici :

Voilà, sur ce bonne journée à tous et bonne lecture !