« Maligne » de Noémie Caillaut

Il y a une semaine, deux semaines (3 semaines ?) Une amie m’a proposée d’aller voir un spectacle un peu dernière minute ! Chamboulement max dans mon emploi du temps de ouf !
Mais ouais ok Z’y va j’y vais. !! Soyon fous…Bon juste avant d’y aller je me renseigne quand même sur le sujet histoire de savoir de quoi ça parle « Maligne« …….Shit…ça parle de cancer, et je vous parle pas du signe Astrologique. Fun !

Ces derniers temps je psychote avec le cancer, dès que tu commences à foutre quelques symptômes sur Internet, les 20 premiers résultats que tu mates te disent que OUI tu as bel et bien le cancer. Sympa.

Bah oui tu as tous les symptômes de la liste ! so…. Du coup je me suis dit, plutôt que de passer ma soirée sur internet à me faire peur, autant aller voir un spectacle histoire de se changer les idées et rigoler. Bilan on y parle de cancer…Aaaah. Sign pas Sign, what the fuck?

Du coup rendez vous avec ma cops. Très bien installée, et ça commence !!!

Déjà le personnage, de la nenette en question est assez déroutant je trouve (Donc nous parlons ici de Madame Noémie Caillaut)…Sa façon de parler, de bouger, son sourire immense, forcé ou pas forcé ? je sais pas mais vraiment ça m’a perturbée sa façon de nous conter son histoire. Je peux pas dire si ça me dérangeait ou si j’aimais ça, c’est ça qui est rigolo ? Ca vous arrive jamais vous, de vous dire « Oh j’aime bien !! ah non en fait, bah si, carrément, ah mais nan, si, nan, si, nan, nan, sii, AAAHH LAISSEZ MOI TRANQUILLE »

Sa grand bouche exagérée qui stoppe sur les mots avec le sourire figé. C’est fait exprès ou pas ? Dîtes moi si c’est un effet spécial « je t’affecte » ou je sais pas. Je suis curieuse !! Est-elle comme ça dans la vie aussi ? En tout cas très bien au final pcq j’ai ce visage gravé à tout jamais dans ma tête. A TOUT JAMAIS

En fait elle nous raconte sa découverte de son cancer du sein, comment elle le vit, ce qu’elle pense, ce que pensent ses proches, comment elle le perçoit, les choses que l’on peut entendre autour de soi…..Bref, une vie de cancéreuse quoi….

Alors bien sur tout ça raconté  avec humour, avec culot, parfois de manière assez trash mais c’est pas la pièce lourde lourde ou mon dieu tu sens tellement une énergie de merde que t’en envie de te barrer en courant…Non non non mais je sais pas, j’ai été un peu chamboulée dans mes émotions…j’aime ? J’aime pas ? Ca me fait rire !? Nan c’est pas drôle, c’est triste…Bah finalement pas tant que ça….Ahaha bref, j’avoue me rappeler d’une sensation un peu space avec des sentiments contraires par ci par là par monts et par vaux.

Contrairement au spectacle TRACES, qui n’a rien à voir bien sur, Traces c’est du cirque et non pas un spectacle qui parle de maladie, j’ai eu des frissons quasiment du début à la fin. Du coup pour moi c’est un spectacle qui fonctionne car ça te remue dans le cosmos.

A la fin, sortez les mouchoirs, elle nous fait un truc qui serre la gorge….Je vais pas vous raconter, c’est comme vous dire qui meurt à la fin d’un roman, après y a plus le suspense mais honnêtement, la fin heu…Ah ouais…Attendez 3 secondes avant de rallumer les lumières, je me concentre pour que mes larmes ne s’échappent pas de mes yeux. CONCENTRATION MAXIMUM, c’est parti. On ne regarde pas sa copine qui a l’air chamboulée aussi, on regarde pas non plus les autres. On reste Focus sur le siège de devant. On ravale ses émotions. Tac tac tac, C’est BON. Je suis revenue à moi.

Bref, je vous encourage vraiment à aller voir cette pièce. Et puis le cancer du sein, tout le monde connaît plus ou moins quelqu’un touché pour cette maladie…Enfin peut-être pas tout le monde, mais rien que dans mon entourage, j’en connais 3 dont une personne qui n’est plus de ce monde….Donc voilà, ça aide aussi à voir ce que ces personnes peuvent traverser.

Petit Résumé plus sérieux sur ce spectacle que vous pouvez aller voir au Théâtre de la Pépinière

Quand on a 27 ans et qu’on apprend qu’on a une boule de 6 cm dans le sein gauche, forcément on a peur, et puis on se bagarre, et on en pleure, et on en rit… La vie, quoi !
Noémie a 27 ans. Noémie est débordante. Débordante de tout : d’énergie, d’humour, de gentillesse, d’enthousiasme. Noémie est belle comme un coeur. C’est justement tout près du coeur, en son sein, que Noémie couve une méchante tumeur. Une tumeur maligne. Mais qui est la plus maligne des deux ? Cette tumeur hors de saison, presque hors de propos, chez une si jeune femme ? Ou Noémie qui rit, qui pleure et qui rit à nouveau ? Noémie qui se moque de cet envahisseur agressif, de ses médecins, du destin, d’elle-même ? Noémie qui est passionnément vivante.

Ce spectacle n’est pas un spectacle de « cancéreuse ». C’est le récit d’une étrange cohabitation : cohabitation de la vie incarnée, exultant, enthousiaste et de la mort qui se tapit. Noémie raconte tout cela, seule en scène, avec ses mots, sa sincérité, sa fragilité. Et ses éclats de rire.

 

Voilà, bravo Noémie, et comme il faut voir le positif dans chaque situation, du moins il faut essayer, on peut dire que ça lui a permis de mettre en scène une super pièce ! Comme quoi, si elle n’avait rien eu ptet qu’elle se ferait chier dans sa vie à vouloir écrire une pièce sans avoir aucun sujet…Bref, je n’en sais rien après tout.

Il fait beau aujourd’hui mais il va pleuvoir alors il faut vite que je ferme le pc pour ne pas être électrocutée !!!!!

Ahah ça me fait penser à ma grand mère, qui dès que ça commençait à gronder un peu dehors, elle débranchait TOUT, télé, cafetière, radio,….bon et puis c’est tout, y avait pas tous les pcs et tout le tsouin tsouin à l’époque. Mais bon elle devait se faire chier pendant la pluie si tu peux même pas regarder la télé ou te prendre un petit café en attendant que ça passe. Ca n’a pas sens. Mais ELLE VOULAIT TOUT DEBRANCHER !!! Et elle mettait ses lunettes de soleil pour faire genre j’ai raison !!!!

(Ahah Mamie, si tu me lis de là haut, et j’en suis persuadée puisque vous avez accès à tout, je PLAISANTE ! Tu débranchais que ta télé je crois, mais il fait bien que j’amplifie un peu les faits tu vois ? =)

Allez je coupe tout avant qu’il pleuve, on ne sait jamais.

Bisous Les Loulous.

Une réflexion au sujet de “« Maligne » de Noémie Caillaut

  1. LEFEBVRE says:

    Très bien ton article ! et bravo à cette courageuse Noémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

//my.hellobar.com/c936f5c192a8edeb98e67397ec6086fcc39071b5.js
%d blogueurs aiment cette page :