La galère de la composition musicale

Maintenant que je suis une graaaande artiste, je vais pouvoir vous parler de la façon dont je créé mes compositions. THE secret de ouf.

Ma première chanson Paradise était plutôt easy, parce qu’elle est venue comme ça, tac paf, je l’ai pondue en très peu de temps finalement. Du coup j’avais bon espoir sur les prochaines en me disant que ce serait fait en aussi peu de temps et que dans les 2 mois j’avais un album de 15 Chansons minimum.

Bilan, à ce jour, je dois avoir une 50ène de bout de compos en stock qui pour la plupart d’entre elles ne verront jamais le jour ! En fait c’est pas si simple la création.

Déjà, il faut une mélodie, après c’est ma façon de procéder, certains préféreront écrire des paroles puis y ajouter une mélodie par la suite.  Mais j’aime faire n’importe quoi sur ma guitare et quand ça sonne, je me dis que je vais composer sur cette mélodie. See what I mean ?

Une fois que j’ai un bout de mélodie j’essaie de construire autour. Mais cette mélodie, je la situe ou, j’en fais la chanson entière ou c’est le couplet, le refrain, le pont ? Uniquement l’intro ? Je me base uniquement sur 3/4 accords, j’en mets plus ? Faut que ce soit simple ? Compliqué ?

Quand on travaille quelques chansons connues on s’aperçoit que des tubes de ouf sont faits de 3 ou 4 accords qui tournent en boucle, non stop. C’est d’ailleurs pourquoi je ne travaille plus de chansons connues, ça me saoule, niveau guitare c’est super chiant, ça t’apprend pas grand chose. (Bien sur je parle des chansons connues basiques, genre Stand by me, Losing my religion, Wonderwall et tout le tralala, à partir du moment ou on connait les bases de la guitare, c’est carrément pas compliqué !)….

Bref tout ça pour dire que je suis plus à bosser sur des compos, à essayer de nouvelles techniques, plutôt que de jouer des chansons déjà connues, même si parfois j’aime le faire. Comme pour « Hello » d’Adèle, ça m’a fait kiffé 20 minutes de pouvoir la jouer, mais après l’avoir jouer 3/4 fois, je suis lassée….c’est toujours la même chose et le rythme n’est pas super intéressant à travailler. Du coup retour au compo.

J’en reviens à ma façon de faire. Je trouve donc mon bout de mélodie et j’essaie d’y ajouter des paroles.

Les paroles, déjà faut trouver les bons mots, on voit bien que certaines phrases, malgré que ce soit ok niveau rimes n’ont en fait aucun charme. Ça fait trop ‘parlé’, ou sophistiqué, je ne sais pas trop mais en tout cas ça ne sonne pas. Mais le plus gros piège dans la phase « paroles », c’est la mélodie du chant qu’on met avec. Déjà ne pas faire les mêmes notes que celles jouées…C’est peut-être bête dit comme ça mais on a tendance à suivre la mélodie, forcément. Alors que non, faut pas !!

On arrive enfin à trouver un bout de mélodie et on bloque sur celle ci tout le long de la chanson. Pour les « compositeurs », vous ne trouvez pas ? Du coup ça rend la chanson archi monotone, on aime le début et ensuite c’est lassant et puis on la trouve pourrie. Piège Max. Mais ça on s’en aperçoit surtout en écoutant. Car quand on la chante, on a le kiff de chanter, de jouer, alors on croit que ça passe mais pas vraiment en fait.

Lorsqu’on écoute les autres chansons, on se rend pas forcément compte mais la mélodie change beaucoup, ainsi que le rythme dans les paroles et c’est ce qui rend le morceau dynamique ! Sauf que jouer de la guitare, chanter en même temps et essayer plusieurs « chant » que ce soit mélodie et rythme c’est loin d’être easy.

Depuis quelques temps, j’enregistre TOUT ce que je fais. Parfois on trouve une super « mélodie » pour une phrase et le temps de mettre son enregistreur en route, on a déjà perdu la mélodie. Aaaahh, trop frustrant. Du coup maintenant c’est enregistrement les 3/4 du temps ! Je dois avoir 600 enregistrement sur mon iPhone, des nuls, des moyens, et des trucs sympas que je mets de coté. Le problème là dedans c’est que je ne mets pas un titre à tout, alors je suis sûre que je laisse des trucs pourrir qui sont bien. Parfois je laisse tourner mes enregistrements sur mon iTunes et je tends l’oreille quand un truc me plait, je note le numéro de l’enregistrement et je me dis « note pour plus tard ».

Ca me fait penser, la dernière fois j’étais dans ma salle de bain, et j’entends une chanson super sympa au loin dans le salon (oui c’est super grand chez moi) !! Alors je cours dans le salon pour aller la tagger avec Shazam bien sur et je m’aperçois quoi quand j’arrive dans le salon ??? Qu’il s’agissait de MOI ! de MA chanson. ahaha, une mélodie quelconque avec du chant yaourt pendant 2mn mais c’était joli, en tout cas moi je kiffais. Mais voilà quand j’y repense, cette mélodie, ce début de chanson, c’était juste un trip que j’avais mis de coté alors qu’il pourrait carrément servir pour une future compo (et d’ailleurs je suis en train de me dire, c’était quoi ce son ? j’ai oublié de le mettre de coté. C’était quel enregistrement ? J’en ai aucune idée tellement il y en a dans tous les sens mais un jour, en vacances, je réécouterai tout ça, je trierai et je reprendrai d’anciennes idées non développées)

Donc TOUJOURS s’enregistrer pour ne pas manquer nos plus belles idées !

J’en reviens donc aux paroles mélodie. Ce qui est donc intéressant de faire dans un premier temps c’est de la mélodie Yaourt, fredonner sur sa nouvelle mélodie guitare, avec des rimes à la wanagain the machine, et ensuite on trouvera des paroles sympas pour s’adapter.

Mais pour mettre des paroles, il faut un thème ! Alors quel thème choisir ? Car ça non plus c’est pas évident.

Déjà d’une, c’est très dur de se mettre à nu ! Dévoiler qui on est, ce qu’on pense, ce qu’on ressent, ce qui nous touche, ce qui nous blesse. Eh oh !!! C’est le jardin secret ça….c’est toujours difficile de se livrer en chanson. Donc je réserve ce type de chanson pour un peu plus tard. Pour Paradise, c’est généraliste donc pas de problème. Et c’est porteur de message positif so all is great.

Pour ma chanson « Tu me tues« , on croit que je parle de moi, mais non. Si j’emploie « Je » (ou « I » en anglais hihi), c’est généralement que je me mets à la place de quelqu’un d’autre. Plus easy. Et pour Part of my Soul, je ne parle pas de moi non plus même si j’ai un lien avec ces histoires.

Je voulais écrire des chansons sur tout et n’importe quoi en me mettant à la place des gens, eh ouais j’ai cette capacité d’empathie indescriptible et révolutionnaire donc je peux écrire pour tout type de situation, eh eh, après j’ai pas non plus envie qu’on croit que ce sont MES histoires. La meuf trompée, battue, violée, dans un pays en guerre, abandonnée, mourrant d’un cancer…pfffiou, c’est un peu too much à force.

Et Quid des chansons joyeuses ? Eh bien de ce coté c’est pas simple non plus car je suis une grande Fan de la gamme mineure (soit une gamme un peu triste), je trouve ça tellement plus joli….Du coup j’ai globalement que des chansons un peu tristes (pour le moment mais je vais m’améliorer). Et donc le sujet qui revient souvent c’est « l’amour », sujet universel. Pour l’instant j’avoue, ça reste un peu autour de ce thème. J’ai essayé de commencer une chanson sur les animaux et j’ai fondu en larmes dès la première seconde donc si ce n’est pour jamais pouvoir la jouer, ça ne sert pas à grand chose. On verra plus tard, elle était en arpège, très belle mais trop triste mon dieu. Avec cette empathie justement, je suis carrément à la place de l’animal dans un abattoir qui voit les autres se faire tronçonner vivants…AAAHHH NAAAN je peux pas vivre ça, même le temps d’une chanson c’est trop duuuur.

Donc voilà, j’ai ma mélodie d’accords, mon thème, ma mélodie de chanson donc j’essaie de faire quelque chose avec ça.

Il reste donc à trouver les paroles et un refrain (ou un couplet selon ce qu’on déjà), un petit solo (pour le moment ça reste les accords sans parole, ça donne toujours bien), puis comment connecter tout ce petit monde. Partie non négligeable !!

Actuellement j’ai une compo que j’ai bientôt terminée, ENFIN, Hallelujah. Sauf que cette chanson ça fait peut-être 1 mois que je suis dessus, je crois qu’elle est passée par tous les rythmes et tous les styles. A plusieurs reprises j’ai cru que c’était la version finale. J’avais mes couplets, mes accords, mon rythme, et un refrain sympa…mais un truc manquait….alors je continuais à perfectionner, changer des trucs, mais j’y étais presque !

Un soir avant d’aller me coucher, un autre refrain de ouf arrive d’un coup dans ma tête. Ça sort comme ça, de je ne sais ou. J’ai kiffé ! En rapport avec la chanson, bonnes paroles sauf que rien à voir avec tout ce que j’avais fait avant niveau rythme, ni même tonalité de la voix ! Lose MAX. Alors tant bien que mal tu essaies d’inclure ce nouveau refrain dans la chanson, sauf que tu as déjà un refrain, alors tu essaies de le passer en bridge, ou alors un double refrain, un pré refrain peut-être ?

Rien à faire…et je crois que je suis restée sur ce problème une semaine ! A retravailler ma chanson, la mélodie, les refrains, du coup les paroles, le rythme. Tout casser pour tout reconstruire et me retrouver avec un truc qui n’a plus rien à voir avec ma chanson de départ. Bon si, quelques accords et un semblant de rythme similaire…mais les couplets, refrains ont tous été retravaillés. Du coup mes supers refrains de ouf que j’avais trouvés au départ n’existent plus puisqu’ils ont tous été modifiés au fur et à mesure pour s’adapter au reste.

J’aime beaucoup le nouveau refrain, mais que faire de mes anciens refrains, je les mets de coté pour de futures compos ? Mais j’ai tellement de sons, mélodies, brouillons de coté…Comment gérer tout çaaaaaa. Eh oui comme vous pouvez le voir, ma vie n’est pas si simple ! Parce que chaque matin je me réveille en me disant « merde comment je vais me dépatouiller de cette compo…..Ciel aide moiiii »

Voilà je me rends compte aujourd’hui qu’en fait les compos, c’est pas de tout repos. Ca peut être easy, tu peux pondre un truc d’un coup ou te casser la tête pendant plusieurs semaines.

Et encore je suis une novice, donc globalement je fais du basic, mais j’aimerais pouvoir faire un jeu précis, avec des effets de rythme, pourquoi pas du picking également….Aaaah j’ai des idées de ouf sauf que je n’ai pas encore la technique qui suit.

Comme pour Part of my soul. les gens l’apprécient moins à la première écoute (mais je m’aperçois qu’elle commence à être appréciée à force de l’écouter alors j’en suis ravie !! Soit disant c’est la chanson qu’on écoute après les « tubes » de l’album et qu’on apprécie au fur et à mesure, perfect :))…

Celle ci je voulais la faire avec un tap sur la guitare (effet percu) mais j’ai pas encore la technique. Je l’ai mais vite fait, pas sur toute une chanson, j’arrive pas encore à tenir correctement le rythme, mais ça, ça donnerait carrément une autre dimension à la chanson. bref ce sera pour plus tard.

je ne sais pas si vous avez été au bout de ce post, car c’est pas non plus très drôle, ça raconte juste la galère d’une composition mais je voulais partager avec vous et peut-être que ça permettra aux tout nouveaux compositeurs comme moi de se rassurer aussi, vous n’êtes pas seule à avoir du mal. Vendredi dernier j’en discutais avec une musicienne justement (piano – voix) et on parlait justement de la création de compo et ça m’a fait plaisir de retrouver les problèmes que je rencontre chez elle également ! Alors partageons cette expérience tous ensemble et aimons nous. Aimons nous bien sur !!

Mais mes conseils en tout cas, les voici :

  • Trouver une petite mélodie en boucle pour commencer, sur sa guitare, ou son panio, ou ses castagnettes, que sais je.
  • S’enregistrer, always ! Ne pas perdre une seule bonne idée car ça ça fout max la rage !
  • S’enregistrer en faisant du yaourt, plusieurs sortes de yaourts pour voir la mélodie qui correspond le mieux.
  • Quand on bloque complet, passer à autre chose ! Une autre chanson carrément, ou s’adonner à d’autres activités pendant un petit temps. Plus on écoute sa compo moins on l’apprécie, c’est là qu’une pause s’impose.
  • S’aider d’un dictionnaire de rimes et noter tous les mots qui pourraient coller.
  • Noter tout ce qu’on entend de sympa autour de soi pour les recaser dans une song !
  • Faire un coin « Studio » sympa. Etre organisée, bien installée, avoir sa guitare à porter de main etc….perso je trouve ça important !

Bon voilà, ce sont mes petits conseils à moi en tout cas. je suis sûre que j’en ai carrément plus à donner mais là comme ça je vois pas, surtout que j’ai une compo à terminer. EH OUAIS pcq mine de crayon, elle est pas terminée. Je pense qu’elle s’appelera « Final Round »…Mais bon rien de sur, c’est le 4ème titre que je lui donne. AHAH

 

Bonne soirée à tous, en musique why not !

 

Subscribe on Youtube : http://www.youtube.com/cecilecl

Subscribe on Facebook : http://www.facebook.com/cecileclzik

Subscribe on Twitter : http://www.twitter.com/lapincl

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

//my.hellobar.com/c936f5c192a8edeb98e67397ec6086fcc39071b5.js
%d blogueurs aiment cette page :