Le Poulet Basquaise

Bonjour à tous ! Quel temps magnifique aujourd’hui. En même temps c’est le mois de Novembre et un mois de Novembre c’est la pluie du gris et du froid !

Hier soir j’ai invité un pote à manger et je lui ai demandé ce qu’il voulait pour diner. Comme encore une fois je suis une grande novice en cuisine, j’ai tout plein de choses à tester. Du coup il m’a donné le défi d’un poulet basquaise !

Plus la soirée approchait et plus j’avais la flemme de me lancer dans le poulet basquaise, bien que ce soit pas non plus le plat le plus difficile du monde mais je m’aperçois que je m’éclate plus à faire de la pâtisserie que de la cuisine mais peut-être que ça viendra avec le temps. Disons que j’aime pas l’urgence, de faire attention que ça brule pas, l’huile qui gicle, vérifier la cuisson et faire tout ça en même temps…le délire quoi !! bref 🙂 Et puis j’adore remuer la pâte, ajouter de la farine, monter des oeufs en neige. et dans ce genre de plat, y a pas vraiment.

Donc pour la petite recette que j’ai suivie, j’ai trouvé ce site super bien expliqué et en plus j’ai pu apprendre des mots.

Petit test avant de vous donner le site. Faire suer des légumes ? Monder des tomates ? Vous savez ? Eh bien moi je ne savais pas dis donc. Sur ce site non seulement on a des images à chaque étape mais en plus on apprend de nouveaux mots et sa définition !

Voici la recette : http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/recette/poulet-basquaise.html

J’ai donc suivi la recette à la lettre. Il me manquait cependant du piment d’espelette. Je suis donc allée en chercher dans mon super quartier de luxe et là je vois 14euros le pot de piment. Eh oh faut pas déconner non plus, pourquoi c’est aussi cher ? Bon à priori c’est cher à la base mais je peux le trouver quand même 4 euros moins cher ailleurs. Donc j’avoue, j’ai pas pris ! Dès que je fais des courses dans mon petit Monop, j’en ai pour une blinde…donc je me suis dit que j’allais mettre autre chose dans le plat… Et justement j’ai trouvé du piment pour poulet basquaise, avec pour date de péremption : 2012. Mais des épices ça ne périme pas je me suis dit….du coup j’ai tenté avec ça.:D

Pareil je n’avais pas cocotte, et pas envie d’en acheter une exprès pour l’occas. Du coup j’ai pris une grande casserole. Quelle est la différence entre cocotte et casserole ? Cuisson, vapeur, durée ? A priori à la casserole ça fait un peu bouilli ? ou ça cuit moins vite ? Eh ouais, quand je vous dis que je n’y connais rien. !

Bon bref je mets donc de l’huile dans cette grande casserole….Là l’huile chauffe et puis je me dis que j’en ai mis bcp quand même. Alors je veux en vider dans l’évier, et là ça gicle dans tous les sens et je me suis souvenue que l’huile bouillante c’était dangereux. Ca giclait partout à coté, sur ma cafetière, ma bouilloire, les murs, sur moi…AHAAAAAAHH c’était un peu la panique totale. A un moment j’ai hésité à tout laisser en plan et me casser de chez moi et puis je me suis dit que ce n’était pas la solution. Non sérieux j’ai flippé. Mais j’ai pris mon courage à 2 mains, j’ai baissé, (j’avais pas pensé à ça au début !) et revidé de l’huile ensuite ensuite  mais la frousse quand même cette histoire. Agressée par de l’huile bouillante quoi !

J’ai mis mes 4 cuisses de pauvres poulets morts (oui j’ai toujours une pensée pour mes petits animaux chéris qui souffrent pour satisfaire nos besoins, à nous humains !) et j’ai fait dorer le tout. oui mais combien de temps !! Aaah, très doré peu doré, grillé ? Bon j’ai fait légèrement doré..Puis j’ai mis au four. Ensuite j’ai mis tous les légumes bien découpés (avec mon couteau céramique) et j’ai laissé la cuisson se faire tout en surveillant le poulet dans le four. Première fois de ma vie que je faisais cuire du poulet. Oui bah oui, y a un âge pour tout et je n’ai que 34 ans après tout, je suis encore un bébé 🙂

Bon ensuite j’ai sorti les cuisses, j’en ai découpé une en 2 quand même voir si c’était cuit car incapable de savoir quand un morceau de poulet est cuit bien entendu, et j’ai tout remis dans le plat avec les légumes; Et ça avait l’aiiiir bon dis donc. Puis j’ai attendu mon pote qu’on puisse se mettre à table.

Bilan, voici ce que j’ai donc appris de cette première expérience :

– ne pas mettre trop d’huile à bouillir 🙂 ça peut être dangereux

– Faire un peu plus dorer les cuisses pcq après elles  dorent pas forcement plus dans le four (Normal ?); et la peau était un peu molle

– acheter un jour une cocotte, à priori mes légumes n’étaient pas assez cuits, encore trop durs selon mon pote. En cocotte peut-être que cela aurait été différent ?

– ne pas lésiner sur l’assaisonnement car mon poulet basquaise était bon mais fadasse. Et puis je pense que le piment périmé de plus de 2 ans est à jeter car je n’ai absolument rien senti, ça doit enlever le goût non ?

Bon voilà, c’est en réalisant des choses qu’on apprend !! Mais au moins maintenant je sais monder des tomates et faire suer mes légumes. Eh ouais les mecs !! Merci à Meilleur du chef d’enrichir mon vocabulaire !! Une chtite photo de mon poulet quand même !! Ca a l’air pas si mal non ?

poulet basquaise

 

Pour info, normalement Dimanche, soit demain, je teste la tarte au citron meringuée !! En attendant je vais aller courir histoire de perdre toutes ces calories !!!

Bonn Week end à tous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

//my.hellobar.com/c936f5c192a8edeb98e67397ec6086fcc39071b5.js
%d blogueurs aiment cette page :