Articles

Il est ou le soleil ?

Il fait tout noir oh la la.
Tu te lèves t’es dans la pénombre, tu te couches t’es dans le noir, tu sors t’es sous la pluie et même sous la grêle.
La dernière fois je vois un unique rayon de soleil, je me dis celui la faut que je le chope, obligé !!! Je sors en speed de chez moi pour aller faire quelques petits tours de parc, un énorme nuage noir arrive et paf la grêle, en plein visage, je clignais des yeux et tout. Agression de glaçons.
Heureusement j’avais prévu le K-way, j’ai mis la capuche qui m’a fait une tête de…..on dit une tête de quoi ? un tête de gland hein, c’est pas très glam’s mais je ressemblais un peu à ça. Parce que quand tu cours, tu es obligée de serrer la capuche à fond sinon avec le vent ça se barre, alors oui c’est pas très joli mais bon je m’en fous et puis vu la tempête y avait pas foule au parc.
C’est qui cette nana qui court toute seule sous la grêle ? ahah

 

 

Que j’en ai marre de ce temps. Je sais bien que je suis pas la seule mais franchement quand tu es chez toi du matin au soir, dans la pénombre bah ça joue sur le moral.
J’ai beau me faire des affirmations positives «j’aime cette chaleur et ce soleil que j’accueille dans mon coeur», au bout d’un moment t’y crois plus vraiment hein. IL FAIT TOUT NOIR LAAAA ! comment tu veux y croire.
Même ma lampe de luminothérapie fait la gueule, trop de lumière à fournir elle est à bout elle aussi. Meskiiiina.

 

Je me dis en fait, Entreprendre un projet, finalement c’est comme courir sous la grêle.
T’es seule, tu vois pas grand chose, t’as le vent qui te freine, tu trempes tes shoes dans les flaques, et t’as des morceaux de glace qui t’arrivent dans la tronche.
Mais à la fin t’as quand même réussi à perdre 320 calories…Ahah ! Eh ouais c’est que ça valait le coup. A peine deux crêpes.

Mais ouais c’est un peu comme courir sous la grêle quand même, disons que c’est pas toujours simple.

Je préfère prévenir, cependant quand on le veut vraiment, alors on peut le faiwre car encore une fois, nous sommes tout plein de potentiel et responsable de notre vie, donc à priori tout est possible.

 

Une fois qu’on a intégré ça, normalement c’est good mais faut que ce soit intégré. Si à un moment vous avez un doute la dessus et vous pensez que tout ça c’est bullshit, c’est plus craignos.

De plus, si on arrive à prendre chaque coup dur, ou chaque passage difficile comme un apprentissage, une leçon, une force, on est encore mieux parti maaaaaiiiis je dois être objective, c’est pas fingers in the nose ! Faut avoir l’état d’esprit qui va avec!

C’est pour ça qu’avant de démarrer un projet faut quand même être assez rôdé dans sa tête, j’aurais pas dépassé les 1 vidéo et demie si j’avais commencé mon truc y a 5 ans, quand ma perception des choses étaient axée sur le négatif.  Quand je me positionnais en victime et que je pensais que l’extérieur était contre moi. Avec cette vision des choses, bof.

Nan j’ai d’abord du changer ma façon de penser, faire un gros travail sur moi sinon j’aurais vraiment pas tenu quand je vois ce à quoi je dois faire face par moment.

C’est pas toujours très simple. Mais hey, ON LACHE RIEN.
Oui parce que les gens qui ont réussi, faut pas croire, ça n’a pas été simple.
Ca me fait penser à cette image du succès avec tout ce qu’on voit pas et ce qui est caché sous l’eau !

 

 

 Je vous mets également celle là !

 

 

Bon bien sur mon Iceberg n’est pas encore sorti de l’eau, mais un jour ! Pour l’instant je fais face à tout ce qu’il y a sous l’eau…
Fut arrêter, y a pas de gens qui ont de la chance, et pour qui tout roule, y a juste des gens qui décident de créer leur vie, qui ont l’esprit positif, du moins qui font de leur mieux pour l’avoir le plus souvent possible, et qui n’abandonnent pas malgré les moments pas tip top.
Alors oui ok c’est peut-être plus simple pour certains que pour d’autres, quand vous avez un fric de fou et que vous employez 150 personnes pour faire ci ci ci ou ça, bon ça simplifie c’est sur…mais quand les gens font tout à votre place bah au final, vous en apprenez moins et puis bon, c’est pas la majorité non plus hein !

 

J’en côtoie des entrepreneurs, des gens qui font de leur mieux pour réaliser leurs rêves/projets.
Je vois ceux qui sont au début, comme moi, donc sous l’eau,  qui essaient de construire quelque chose, qui passent par de phases d’euphorie puis d’abattement, parce que ne nous voilons pas la face, c’est ce qui se passe….
Et puis il y a ceux qui ont commencé y a plusieurs années et qui ça y est ont réussi…enfin « réussi », ça dépend de ce qu’on appelle la réussite mais en tout cas je parle de ceux qui se lèvent chaque matin en faisant ce qu’ils aiment et qui arrivent à en vivre et pour certains plus que correctement d’ailleurs.

 

Moi je fouille dans leur passé, et je regarde leur début et ça me rassure, je me dis ok, ils ont mis du temps, ils ont galéré mais ils en sont là, si elle/il a réussi, alors moi aussi !
Pourquoi je vous dis tout ça, parce qu’on a tendance à croire parfois qu’il y a des gens qui sont faits pour ça, qu’il y a des gens qui ont de la chance, qu’il y a des gens pour qui todo va bene, mais j’en connais pas en fait.
Sans parler d’entrepreneurs, parlons de gens « connus »…allez lire leur biographie, leur passé. Les échecs auxquels ils ont du faire face, les difficultés, les doutes, les critiques, mais bon ils n’ont jamais abandonné, parce qu’ils ont cru en eux jusqu’au bout, voilà le secret.

 

Parfois je me sens obligée d’être toujours au top alors que non en fait, y a des fois ou j’ai envie de baisser les bras…pendant bien 2mn30. Ce qui est long en fait. JE LACHE TOUT J’ABANDONNE C’EST TROP DUR ! Nan t’es folle ou quoi, tu t’es pas déguisée en chakra et ridiculisée pour rien sur internet, arrête tes conneries Cécile. Maintenant faut aller jusqu’au bout. Ouais bon ok.
…. Hmmm, bon bah J’ABANDONNE TOUT PENDANT UNE SEMAINE. Yes, voilà qui est mieux. Un peu de distance ça fait pas mal pour mieux reprendre. On reteste le lâcher prise.
Comme l’année dernière, à la même époque. Impossible de lâcher prise, pression de ouf ce qui fait que j’arrivais plus rien à faire. Petite leçon de vie, tu pourras reprendre une fois que tu auras lâché priiiiiise.
Heureusement, au bout de deux mois, j’ai réussi  ! J’ai cru que j’allais jamais voir le bout. J’avais du mettre de coté un peu CYP pour ça, prendre de la distance. Parfois faut savoir s’arrêter afin de se réaiguiller.

 

Je comprends un peu plus ces mises en garde il y a quelques mois sur le “non faire”, Cécile tu dois cultiver le non faire…au fait Cécile, le non faire….ouiiii ok… bilan Burn Out…au chômage. ahah.
J’ai tellement de trucs en tête par moment, que je veux réaliser, que je sais même plus au final par quoi commencer. Je me mets la pression, j’en étouffe tellement je fais tout puis rien au final parce que je fais tout sans rien finir. Cependant j’ai plein plein de choses en cours….^^ Je me dis que ce sont des graines de plantées.

L’année dernière pendant mon temps de pause,  j’avais composé « Univers », là j’ai composé une autre chanson du coup sur le fait que parfois, eh bien ça va pas…. n’empêche c’est rigolo car mon album ce sera un peu l’histoire de la mise en place de mon projet.

 

Paradise (Create Your Paradise) – toute première compo
Let’s Be – le fait de ne pas attendre pour réaliser ses rêves
Univers – le lacher prise
Dans ma bulle – mes différentes phases
Ca va pas (titre provisoire)- bah ca va pas toujours non mais c’est pas pour autant qu’on laisse bétom !
Oh purée, sans même le voir les choses se mettent en place en fait.

Bon et j’ai aussi : “Tu me tues” “Part of my soul”, “Poison”…ca c’est pour les histoires persos en fait. Géniaaaal, ça fait 8 chansons !!! Youhou. et 2 en mode brouillon.

Bref, voilà mes périodes de pause : le non faire et la musique, ma passion première, mais en fait je continue d’alimenter mes rêves (mon album) pendant mes temps de pause. Fallait que j’écrive un article pour me rendre compte de ça ! Eh eh

Je vais vous dire ce que c’est pour moi d’essayer de réaliser ce qui me tient à coeur.
Mais voilà pour le moment ce que je constate. je me dis que je devrais en parler en vidéo, mais bon je ferai ça plus tard, là j’ai envie d’écrire.
Alors bien sur, y a du travail, de l’apprentissage, des efforts, des sacrifices, du temps, bref tout ce qu’il y a de mentionné plus haut mais perso, tout ça me dérange pas, si vous êtes passionné, vous êtes globalement motivé ! donc si vous aimez ce que vous faîtes, le temps, le travail, l’apprentissage, même les sacrifices, ça passe je dirais. Eh c’est pour ça que vous avez tout quitté le passé donc bon, il manquerait plus de se plaindre.
Pour moi ce que je trouve le plus difficile finalement c’est ça :

 

LES DOUTES

C’est comme si vous étiez dans une piscine a boules plastique…vous voyez ou pas ? Je vous mets une photo.

 

 

Et les boules bah ce sont les doutes ! ahaha, et vous tentez de pas couler mais bon globalement vous avez toujours pieds dans les piscines a boules de plastique. Donc ca va. Attention cependant à ne pas choisir une piscine de boules sans fond. Pareil, si vous faîtes 1m30 faîtes attention quand même à la profondeur ou alors les doutes vous submergeront.

 

Est ce que ça c’est bien ? Est ce que je devrais faire autrement ? Est-ce qu’un jour ça va donner quelque chose ? Est-ce que je devrais commencer par ça ? Est ce que je suis légitime de proposer ça ? Est ce que ça apporte quelque chose ? Est ce que je devrais plutôt m’arrêter et retourner travailler ? Est ce que je suis vraiment perchée et je rêve beaucoup trop ?

 

LA SOLITUDE

parce que vous allez plus au boulot le matin, vous n’avez plus de collègues, vous êtes isolé et quand vous êtes une sauvage comme moi, je vous raconte pas. Alors oui y a des gens qui sortent tout le temps, qui vont carrément faire la conversation à des personnes qu’ils connaissent même pas. Wesh ça va ? Purée comment tu fais ça. Eh ouais moi faut pas oublier que j’ai un peu une phobie sociale, que je soigne et que de toutes façons je serai obligée de dépasser si je veux faire ce que je veux faire à terme ! Petite à petit on explose les blocages, c’est ce qui se passe quand on sort de sa zone de confort mais pour le moment, je cultive un peu ma phobie sociale. Mais il pleut !!! tout le temps !!!!!!!!! Ca aide pas on est d’accord.

 

Je suis un peu comme Tom Hanks sur son île dans « Seul au monde”, j’abuse mais hey pas loin. J’ai pas le ballon mais j’ai deux peluches, ce qui est mieux je dirais car ils ont des yeux déjà installés, de baaaase et des bouches, pour parler. Puis hey ils sont quand même super chouxes. Ours Marron n’a plus de nez car mon chien l’a mangé. Il a quand même 37 ans, il a voyagé partout avec moi…(enfin non, depuis quelques années je l’emmène plus mais bon…..et vous savez quoi, ça me fait de la peine de ne plus l’emmener comme s’il avait un coeur;..c’est que je suis une hypersensible, qui puis-je.)
Les voicis en photo, Ours Marron, toujours à faire le pitre. Il a été à bonne école. Et à coté Miranda, c’est ce qu’il y a écrit sur sa plante de pied, mais c’est un garçon, du coup il est un peu perturbé(e), comme quoi ce n’est facile pour personne, on a tous nos blessures.

 

 

LE MANQUE DE SOUTIEN

De manière générale, dans notre société actuelle, d’ailleurs il y a pas mal d’articles sur ce sujet, à priori ce serait le premier obstacle à la création, mais aussi de la part des proches et je crois que ça c’est le plus dur en fait !

Lorsque vous essayez de réaliser vos rêves, ça renvoie beaucoup de choses à ceux qui n’ont pas le courage d’essayer, enfin pour ceux qui ne sont pas satisfaits de leur vie en tout cas.  Alors y en a beaucoup qui vous encouragent pas vraiment à réaliser les vôtres, manquerait plus que vous réussissiez, les boules !! Ca pourrait éventuellement dire qu’ils pourraient le faire aussi sauf qu’ils le font pas.

Alors soit ça se moque un peu, soit on ignore totalement ce que vous faîtes, et comme souvent vous avez que ça à raconter parce que vous avez la tête à 100% dedans, bah vous parlez plus de grand chose vous concernant, ce qui rejoint….la solitude…

Sauf que vous savez qu’ils savent ce que vous faites sans jamais vous en parler et qu’ils savent également que vous vous doutez qu’ils savent que vous savez qu’ils savent mais qu’ils veulent pas en parler. Alors flotte un “pourquoi” dont personne ne parle. Vous voyez le malaise ?

Du coup ça donne des relations faussées et ça je sais pas faire. Par conséquent, je parle de mes peurs, de mes doutes, à mes nounours.

Alors je suis d’accord, les chakras, l’énergie, le dev perso, les pitreries, la musique, ça interesse pas tout le monde on est d’accord, mais bon ! De demander de temps en temps un “wesh ça se passe pour toi”, c’est pas grand chose et ça fait plaisiwr.
Et puis il y a aussi les gens, quand vous leur dîtes que vous voulez vivre de vos passions, qui vous disent « Nan mais Cécile, tout le monde rêve de ça !»…ce qui sous entend bien entendu : Arrête de rêver et redescends un peu sur terre.

 

 

Bien sur ça m’empêchera pas de continuer, c’est clair, même si parfois je faiblis, comme en ce moment…pour toujours mieux rebondir, parce que c’est à chaque fois ce qui se passe quand j’ai un coup de mou. Comme si c’était la préparation à de nouvelles forces acquises. Passage de niveau. Là j’ai l’image d’un perso de jeux video qui tremble de partout car on lui intègre de nouvelles forces…. Allez c’est reparti. Pfffiou. Moi qui ai toujours eu peur de passer les boss en fin de niveau !!

D’ailleurs voici un petit article sur le sujet, qui fait également référence à un jeu vidéo ! 🙂

En gros :
Ne pas se morfondre
Stay Focus
Redoubler d’efforts
S’accrocher auprès de ceux qui sont là
Et bien sur Réussir malgré le manque de soutien

LE PEU DE MOYENS

 

Je rajouterai également que parfois, le peu de moyens, car vous êtes au chômage, donc mis à part être né dans une famille riche ou avoir économisé des 1000 et des 100, vous êtes forcément restreint niveau budget, et vous êtes obligé de faire tout tout seul tout le temps, vous pouvez pas embaucher des gens pour telle ou telle chose pour avancer plus vite mais bon, je dirais que ça c’est secondaire, au moins vous êtes obligé d’apprendre des tas de trucs, ce qui vous rend méga multitasks, plein de compétences pour plus tard. C’est ça de gagné.
Cependant ce serait quand même pas mal d’avoir plus de moyens, rien que pour s’aérer un peu plus l’esprit et être toujours un peu plus opé et créatif, mais bon, déjà j’ai un pc, une caméra, internet, et plein de bouqins. Que demande le peuple.
OUAIS LE SOLEIL !!!!! PUREE INJECTEZ MOI UN OU DEUX RAYONS DE SOLEIL, je demande pas plus moi.
(Je fais un petit appel malgré tout sait on jamais.
Je suis en train de réaliser 2 sites Web, le mien, pour proposer mes services incessamment sous peu, ainsi qu’un autre plus artistique, ou pour le coup j’aimerais qu’il soit beau et représentatif du beau travail qui est proposé (Ferronerie d’art) et là j’ai plus de mal car je teste des tas de trucs…et ça m’épuise, ça ne me convient pas.
S’il y a des gens qui veulent m’aider sur le sujet, en échange d’un soin Reiki ! d’un coaching ? d’un aide vidéo/montage vidéo ou autre chose…faîtes moi signe !)

 

Bon voilà, je dirais que ce sont mes 4 plus gros freins !

 

Je tiens en tout cas à remercier de tout mon coeur les quelques personnes de mon entourage qui me soutiennent et qui croient en moi parce qu’il y en a quand même bien sur !! Thank youuuu my dear friiiends. <3

 

Merci aussi à toutes les personnes qui ont la franchise de me dire que je les dérange car ça reflète chez eux leur manque de courage. Reconnaître ça, c’est déjà un premier pas, car ça veut dire aussi qu’au fond, on s’en sent capable.

 

Un grand merci a tous ceux que je ne connais pas et qui m’encouragent always avec petits coms, likes etc. Merci merci merci. gratitude max les gars !! Parce que franchement c’est quand VOUS qui me motivez à fond les ballons  <3

 

Et merci également à tous ceux qui ne croient pas en moi et qui me font comprendre que c’est impossible, parce qu’au final, au fond de moi, ça me donne encore plus la volonté d’y arriver.

 

Conclusion, tous ces facteurs, au bout d’un moment ça vous plombe forcement un peu mais c’est aussi dans ces moments là qu’on trouve toujours plus de force en nous, quand le chemin est trop facile, finalement c’est pas rigolo hein, on apprendrait quoi si on vous tendait sur un plateau d’argent tous vos rêves déjà réalisés ?! c’est tout naaaaaaazzeeeee… voilà, c’est le chemin qui est important.
J’ai passé 35 ans…bon moins quand on est gamine on se rend pas vraiment compte, et puis gamine quand je me revois, j’étais déjà dans mes rêves, c’est avec le temps qu’on les oublie…..

mais j’ai passé bien 20 ans de ma vie à être en bad car j’avais l’impression de passer à coté de ma vie justement. A me dire t’es tellement plus que de rester derrière un pc à faire des trucs qui te gavent que je serais incapable de retourner dans cette situation sans avoir fait tout mon possible pour vivre la vie dont je rêve.
Je dis pas qu’un jour j’y retournerai pas dans un bureau, faire ce qui ne me plait pas vraiment, j’en sais rien, peut-être pour un temps oui, parce que j’aurai plus aucune thune, peut-être pour tout le temps, parce que la mode des chakras sera finie…Ahahah..don’t know, mais au moins j’aurais essayé !

Je vous dis à très bientôt, je descends semaine prochaine à Nice histoire de manger quelques rayons de soleil et maybe de trouver un appart qui sait (si vous avez des connaissances dans l’immobilier, faites moi signe également hein ;)) et je reviens pleine de good vibes.

 

A très bientôt donc, des gwros bisous !

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

To Top
%d blogueurs aiment cette page :