Articles

Déménagement d’une ancienne acheteuse compulsive !

Oh my god, la galère ce déménagement quand même. J’ai stocké un 3pièces dans un studio.

J’ai commencé les cartons un peu tard, certes; en même temps j’avais la conférence à préparer alors c’était priorité conf et puis comme je suis plutôt vivace, je me suis dit, hey ! un peu de musique rythmée, je t’enchaîne les cartons en une journée moi ! Allez, 2/3 jours max ! Je suis large max !

Mais en fait non, pas du tout du tout. J’en étais au 15ème carton et mon appartement avait exactement le même look. Heu t’as commencé les cartons Cécile ? Bah oui, on en voit le long du couloir mais effectivement on a l’impression que j’ai rien fait quand on rentre dans l’appart…ça craint du boudin.

Vous savez on est content d’avoir des placards mais en fait non, ce sont de faux amis !!! On visite un appart on est content, on va pouvoir stocker un max mais en fait c’est là le piège. A moins de rester dans le même appart toute sa vie bien entendu. et d’acheter de nouvelles armoires pour en mettre toujours plus, après le risque c’est de se retrouver coincé entre les placards, bon ça c’est un autre sujet dont on pourra parler dans un autre article.

Quand je suis arrivée dans mon appart à Paris, je suis tombée in love. Une salle de bain magnifique, des miroirs partout, une douche qui pouvait contenir 5 personnes (bon y a jamais eu 5 personnes dedans en même temps hein !) et un dressing miroité plein de placards profonds.

I have a dream, a lots of profonds placards with lots of mirrrors in my salle de bath !!!

Placards doubles dans la salle de bain, petit placard dans le couloir, plein tout plein de placards dans la cuisine en hauteur. Et mon immeeeeense armoire d’une profondeur extrême. 2 Tera de rangement.

Quand je suis arrivée là dedans et que j’ai rangé, il me restait plein de place, j’avais jamais connu autant de place pour ranger autant de choses tout partout. Même des boites vides, le truc chiant à stocker. La pas de soucis je pouvais en mettre à foison. Quelqu’un veut ranger ses boites vides chez moi ? J’ai de la place !

Me suis rendue compte, 3 ans et demi plus tard, que j’avais tout rempli, que je fermais mal les placards et que  j’avais même investi le sol du couloir de l’entrée. Ca a commencé à devenir bowrdel au fil des années. On passait même plus dans le couloir les derniers temps.

J’y ai mis les lampes ‘studio’, le fond vert, les parapluies, le trampolin, le pied du micro, le pied du tableau blanc…etc…

Bah ouais mais quand on veut faire tout plein de choses, on achète de quoi faire ce qu’on veut faire, peut-être un peu trop en fait.

Et en fait je m’en veux.

Ca fait quand même quelques années que tout est ce qui est fringues, shoes, maquillage, sacs à main, j’achète quasi plus rien. Même les soldes, je ne sais même plus quand est ce que c’est et j’avoue que je m’en fiche. Je vais faire 1 à 2 fois par an une petite sortie shopping histoire de, quand je suis avec ma mère souvent, mais sinon rien à voir avec avant. J’aime plus vraiment le shopping, ça m’est passé.

Mes chaussures, rare aussi quand j’en achète, j’en ai tellement ! Alors je les termine.

J’ai d’ailleurs du me séparer de mes bottes un peu indian staïle complètement pourries mais que j’aimais tant, une réelle histoire d’amour entre nous, j’ai perdu leur languette sur le coté dès le début, des sortes de pompoms qui virevoltaient pendant que je marchais et ce qui faisaient leur charme, mais ça ne m’a pas empêché de les aimer bein sur…elles ont vieilli, j’ai du m’en séparer, c’est comme ça. Talons écroulés, le coté du pied qui commençait à se déchirer vers l’orteil, ça commençait à faire mauvais genre, adieu chaussures, merci pour ces 3/4 années passées ensemble.

Aujourd’hui mes shoes j’essaie de les pousser loin, le plus loin possible, afin qu’elles réalisent elles aussi, leur rêve de chaussures, j’en rachète uniquement quand méga coup de coeur…ou….quand méga coup de coeur car j’en ai de toutes sortes à finir de toutes façons.

Sacs à main, deux tiroirs plein je vous en parle même pas. mais je vous en parle quand même.

Les sacs ça fait bien longtemps que j’en achète plus, dernièrement j’ai acheté un tout petit minus pour préserver mon dos, eh oui plus ton sac est grand plus tu en mets.

3 bouquins, 1 agenda, 1 blocs note, un gilet, un parapluie, un chéquier, un shampooing sec, 2 trousses de maquillage, un porte 1000 cartes, du scotch et un tipex sait on jamais, des mouchoirs, des lingettes, du produit pour laver les mains, et tout ce qui traine sur la table du salon avant de partir de chez toi …Eh oui, toujours Prévoir !!! (et flinguer ton dos au passage) alors qu’en fait tu sors uniquement ton portable, ton porte monnaie et tes clefs, donc ça stop aussi, suffit !…et quand je veux prendre mon bouquin et mon chargeur de portable eh bien je prends un petit sac a dos tout fluide à cordes. Et en plus ça sert toujours au cas ou tu veux faire 2/3 courses. Eh ouais au fil des ans je m’améliore…

Mais avant…. Achat de sacs a main MAAAAAX. et attention pas les sacs a 3 francs 6 sous. nan Gérard Darel et compagnie. Un petit crédit sur 5 mois pour payer le sac ? mais pas de soucis bien sur !!! Les sacs à main, c’est la vie !  et autant en avoir une petite quinzaine histoire d’avoir toutes les couleurs, au cas ou ton humeur change ! Bah oui c’est important !

Me voilà avec des sacs Gérard Darel qui dorment dans un tiroir. Ca ronflouillle. Parce que de toutes façons je prends toujours mon sac préféré et j’ai toujours la flemme d’en changer.
Et puis bien sur je revends jamais rien parce que je m’attache à eux !!! J’ai toujours un « si jamais… » qui traîne dans le coin de ma tête. Et si jamais un jour j’ai envie de m’en resservir ? (Ceci dit, j’en revends quand même si ça vous intéresse !)
Et si un jour les buffalos ça revenait à la mode ? Imaginez quand vous avez 4 paires de ça. Un carton pour 4 paires ! Vous vous souvenez des buffalos ?

bah ouais, faut faire gaffe avant d’acheter à foison, faut penser à tout. Au moment de bouger, tu te retrouves à faire 25 cartons avec des trucs dont tu te sers jamais. (Bon pour info, mes paires de buffalo je m’en suis séparée il y a quelques années quand même, pas la peine de me demander combien je les vends ^^)

Et le maquillage, quand j’ai compris que derrière chaque tube le 6M, 12M, ça indiquait la date de conservation, bon bah j’ai tout jeté ! Je stockais des trucs depuis 10 ans, à peu près 140 tubes de produits miracles pour te rendre la plus belle du monde…Et bien sur j’ai jeté des trucs dont je m’étais servie 3 fois….pfff

A un moment le maquillage c’était ma passion, et puis au final tu te retrouves plus ou moins avec la même tronche, malgré les watmilles euros dépensés chez Sephora.(bon je dis ça, mais j’adore quand même le maquillage, je trouve ça chouette, c’est un peu du photoshop en live !!). mais je me suis calmée. Disons que je ne mets plus les pieds chez Sephora, c’est plus simple. Je commande en ligne quand j’arrive au bout d’un produit. Plus raisonnable, moins tentant 🙂 J’essaie en tout cas de terminer ce que j’ai avant de racheter le concurrent qui fait la même chose avec une paillette et demie en plus. Et puis je fais aussi beaucoup plus attention à ce qu’il y a comme produit et de ce que je mets sur ma peau..du coup ces derniers temps j’ai acheté mon petit fond de teint chez Mademoiselle Bio ! Même s’il me fait un teint blafard ! « Dis donc, t’es pâlote fillote! » « Oui…mais je suis BIO ! »

Anyways, avant je cherchais clairement mon bonheur à l’extérieur, j’étais très très très dépensière. Un coup de mou ? une dépense, ça me remplissait un temps et comme j’avais beaucoup de coups de mou, eh bien je faisais beaucoup de dépenses.Et ensuite je culpabilisais de dépenser, du coup, re coup de mou et re dépense. Ca n’en finissait jamais en fait.

Je dépense toujours bien sur mais plus autant en sacs chaussures fringues et maquillage, disons que je n’accumule plus des choses qui restent dans des placards en tout cas. Aujourd’hui mes dépenses vont plus pour mes passions/créations et des bouquins. Je dépense mais derrière je crée et j’apprends, du coup c’est plus bénéfique !
J’avoue regretter un peu d’avoir mis autant d’argent dans toutes ces choses dont je me suis pour la plupart à peine servie. Rha la la. Mais hey, j’étais pas dans la même vibe avant !

A l’époque j’avais un bon salaire mais aucune thune de coté. Un jour, mon ex a ouvert mon placard rempli de chaussures, de sacs à main et m’a demandé leur prix…bien sur c’était plutôt couteux. Il m’a dit bah les voilà tes économies, tu dois avoir 10 000€ dans tes sacs et tes chaussures. Ca a provoqué un déclic en moi….C’est bien beau les sacs et les chaussures mais en cas de pépin je fais quoi ? « Madame, vous nous devez 1000 euros »…alors je n’ai pas 1000 euros MAIS j’ai deux sacs Gérard Darel et….. un fond de teint Guerlain;….Ca pourrait faire l’affaire ?

Maintenant avant d’acheter je me dis « est ce un réel coup de coeur ? » (car faut tout de même se faire plaisir hein.;)) ou « en ai-je vraiment besoin ?« .
Si c’est non aux deux eh bien je n’achète rien.

Merci pour ce déclic. Ca m’a permis de faire des économies ces 5 dernières années (enfin pas la dernière là puisque justement je dépense ces économies pour boucler mes mois de chômage). ouf, l’Univers a placé dans la bouche de mon ex cette phrase au bon moment. Je pense que sans ces économies j’aurais beaucoup plus hésité avant de lâcher mon job.

Mais si je l’avais fait bien plus tôt alors j’aurais eu bien plus de moyens….mais surtout, j’aurais eu 10 FOIS MOINS DE CARTONS !  Rhaa purée, ces cartons.

Car revenons en aux cartons, ça n’en finissait pas. Trop de choses, en plus, je m’attache aux choses (j’ai même fait un bisou à ma machine à laver et aux murs avant de partir…et je m’aperçois que j’ai oublié de dire au revoir à mon four et mon frigo, ce qui me fend le coeur parce que ça se trouve ils vont se sentir exclus par rapport à la machine à laver et les murs…mais j’ai décidé de lâcher prise là dessus, je vous dis je progresse !) et pour finir, autre chose qui est difficile,  j’ai tellement maaaal pour la planète et tous ces déchets que je n’arrive rien à jeter ! Quand tu vois les tonnes de déchet qu’on produit on met tout ça ou ? Purée pauvre planète, et moi je vais en rajouter avec mon déménagement et tout ce que j’ai acheté ?? Bah non je peux pas faire ça, faut que les objets aient une deuxième vie ou que je les mette quelque part ou on peut les recycler !!!  C’est important. La planète, c’est ma pote, je la pourris pas !

Bien sur j’ai trié du mieux que j’ai pu, 3 tonnes de câbles de piles d’ampoules chez Darty, merci Darty de mettre à disposition des bacs pour recycler, 3 tonnes de papier, merci bac jaune. Des fringues qu’une pote à récupéré pour son assoc. Bref tout ça mine de crayon ça prend du temps max. Tu passes plus de temps à trier qu’à faire des cartons. Et puis bah à 3 jours du déménagement, l’impression qu’il restait quasiment tout à faire, sa mère.

Et au delà de faire les cartons, ce qui était le plus embêtant, c’était le dispatch !! Passer d’un appartement avec d’immenses placards, à un appartement avec un mini minuscule placard, eh bien c’est pas simple. Qu’est ce que je prends, qu’est ce que je prends pas ? Car le soucis c’est que tout ne va pas a destination !!

Le déménagement se fait en deux temps. Paris => Chalon (stockage de la moitié de mes meubles et affaires chez ma môman), puis Chalon => Nice avec ce qu’il reste ! sauf que pour faire le tri, tirage de cheveux.

C’est comme faire une valise en taille x 1000 et moi je déteste faire les valises !!! Tu sais jamais quoi prendre, et si jamais j’avais besoin de ça, et si j’avais rien à mettre avec cette couleur ? Et s’il pleuvait ? Et si ce petit haut se tâchait ? Et si le daim de mes chaussures prenait la pluie ?

Alors qu’en fait en vacances c’est comme dans la vie, tu mets toujours la même chose. Tes 3 pauvres jeans, tes 5 hauts, ta veste en jean et ta paire de baskets… pfff mais ça tu t’en rends compte sur place, et à chaque fois tu te dis la même « j’en ai encore pris trop de choses ».

Bref trop galéré pour savoir ce que je prenais. Surtout que je me suis aperçue que je n’avais QUE des affaires demi saison, ou été. Qu’est ce que je fous à Paris avec toutes ces fringues que je peux jamais mettre ? Comme quoi c’est vraiment + ma vibe d’aller vivre au soleil, j’ai déjà tout ce qu’il faut.

Mais justement comme j’ai jamais l’occasion de mettre tout ça, ou très peu eh bien j’ai envie de tout prendre.. Franchement j’en pouvais up’, parfois je me retrouvais dans l’appart à faire les 100 pas à bougonner « je sais pas, j’en ai marre, je sais plus là ». J’ai du perdre quelques heures à juste errer en regardant le bordel.

 

Ma mère est venue pour m’aider 2 jours avant le déménagement. « Quoiiii mais t’as rien faiiiiit encoooore ?? »BAH SI !! BAH SI !! CA SE VOIT PAS !!!

Jour J  y avait encore des cartons pas fermés, tellement de babioles par ci par là….

On a réservé un camion de 12m3, bilan j’ai du laisser des choses sur place, me séparer de mon yucca chéri, laisser l’aspi, mon lampadaire, mon ventilo, bref plus rien ne rentrait dans le camion, plus rien de chez rien. ils ont fermé la porte du camion a coup  de coudes. Fallait surtout pas réouvrir les portes car tout tombait par terre. Les pneus arrières était comme crevés tellement ils étaient plats. Oh mamamia, j’étais un peu en stress.

Et à coté de ça, une voiture remplie à rabord avec guitares, matos et tout le toutim. Moi je me suis calée dans un coin à l’arrière, avec des sacs sur moi. J’ai versé ma petite larme. Bah ouais, mon appart que je quitte, et surtout mon ancienne vie.

37 ans à paris…Enfin non 34 mais bon c’est comme si c’était toute ma vie, je suis arrivée à 3 ans sur Paris…et puis je sais pas si j’y reviendrai un jour (enfin si en visite bien sur)….

Voilà c’est une page qui se tourne et ça m’a fait un petit pincement au coeur même si je sais que j’ai besoin de ça pour aller de l’avant.

 

Arrivée à Chalon, déchargement de tout le camion dans le garage. Mise en place de meubles, par ci par là, vidage de cartons de fringues. Réorganisation du garage pour chargement de tout ce qui part à Nice…et c’est pas finiii.

Il y a la deuxième partie du déménagement à faire, direction Nice !!!

Vivement le week end prochain, je serai enfin installée, avec mes affaires rangées dans mon nouveau chez moi à Nice. J’irai faire une petite balade au bord de la mer pour méditer avec elle (la mer !) retrouver un peu de calme et de zénitude pour commencer ma nouvelle vie !

 

 

 

Au moment ou j’écris cet article j’entends ma mère au téléphone dire « Un truc de malade ce déménagement, elle a stocké un 3 pièces dans un studio, c’est pas possible, c’est pas possible »..

J’en profite d’ailleurs pour dire un grand merci à ma famille qui s’est mobilisée dans mon changement de vie, oncles, tantes, couz’, etat des lieux de Paris et Nice par tante de Nice et tante de Paris. Quelle organisation de dingue ! Mille mercis encore et encore à la mille’fa, à ma Peg et à ceux qui sont venus m’aider le jour J. <3

Pour terminer cet article je dirais, arrêtons de consommer comme des tarés !!! J’ai re-bien compris le message pour ma part ^^

Gwroos Bisous

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

To Top
%d blogueurs aiment cette page :